"L'existence de la France insoumise" fait apparaître le gouvernement "plus à droite" qu'il ne l'est, estime Christophe Castaner

"L'existence de la France insoumise" fait apparaître le gouvernement "plus à droite" qu'il ne l'est, estime Christophe Castaner

Publié le :

Vendredi 01 Septembre 2017 - 10:41

Mise à jour :

Vendredi 01 Septembre 2017 - 10:56
© STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Entre la baisse des APL, les économies budgétaires et la réforme du travail, le gouvernement apparaît comme "libéral". Mais selon Christophe Castaner, le porte-parole du gouvernement, cité dans "Le Parisien" de ce vendredi, c'est "l'existence de la France insoumise" qui accroît cet effet.

Malgré le désir d'Emmanuel Macron de mettre fin au clivage gauche-droite, cette vieille rupture politique persiste. En effet, après différentes annonces comme la baisse des APL, les économies budgétaires dans les ministères ou encore la réforme du travail, Christophe Castaner, le porte-parole du gouvernement Philippe, le reconnaît dans Le Parisien de vendredi 1: "Nous apparaissons comme des libéraux".

Mais le secrétaire d'Etat chargé des Relations avec le Parlement estime que les décisions prises par le gouvernement depuis le début du quinquennat ne sont pas les seules causes de ce phénomène. "On a, en effet, un problème de positionnement qui a fait que nous apparaissons comme des libéraux. L’existence de la France insoumise nous fait apparaître plus à droite que nous ne le sommes!", a-t-il analysé dans le quotidien.

Une vision qui prend forme au sein même du gouvernement. En effet, comme le révélait Le Figaro jeudi 31 août, "un maul (action groupée au rubgy, NDLR) de gauche" est sur le point de voir le jour. Ce groupe pourrait être composé de Jean-Yves Le Drian, Gérard Collomb, Christophe Castaner, Stéphane Travert et Annick Girardin, et souhaite "faire entendre des voix qui s'adressent aussi aux électeurs de gauche" car "la droite parle à la droite". Les ministres issus du PS ou du PRG espèrent, en se soutenant, se faire entendre face au trio LR Bruno Le Maire, Gérald Darmanin et Sébastien Lecornu, précise le journal.  

Le gouvernement a encore du travail à faire pour dépasser les divisions politiques. Alors que les ministres vont s'engager sur le chantier de la réforme de la formation professionnelle et de l'assurance chômage, l'unité entre les ministres n'est pas au beau fixe. En effet, en plus du "maul" face au trio LR, les ministres issues de la société civile comme Agnès Buzyn, Nicole Belloubet et Françoise Nyssen ont, elles aussi, la coutume de se réunir en petit comité.

Pour Christophe Castaner, "l'existence de la France insoumise" fait que le gouvernement est vu "plus à droite" qu'il ne l'est vraiment.


Commentaires

-