L'extrême droite s'enflamme contre la rénovation de la salle des fêtes de l'Elysée... mais se trompe de salle

L'extrême droite s'enflamme contre la rénovation de la salle des fêtes de l'Elysée... mais se trompe de salle

Publié le :

Mardi 05 Février 2019 - 10:47

Mise à jour :

Mardi 05 Février 2019 - 13:16
© STEPHANE DE SAKUTIN / POOL/AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Polémique sur des rénovations à l'Elysée: les réseaux sociaux se sont enflammés contre des travaux imputés au couple présidentiel et qui auraient "massacré" la salle des fêtes du palais présidentiel. Sauf que certains, comme Gilbert Collard et Marie-Christine Arnautu notamment, ont utilisé des montages photos erronés pour illustrer leur propos.

C'est l'histoire d'un quiproquo dans lequel se sont engouffrés la fachosphère et une bonne partie de l'extrême droite institutionnelle. Sur les réseaux sociaux des personnalités comme le député Rassemblement national Gilbert Collard ou l'eurodéputé RN Marie-Christine Arnautu se sont étranglés devant le résultat de la récente rénovation de la salle des fêtes de l'Elysée, qui aurait été encadrée par Brigitte Macron. Certains sont allés jusqu'à dénoncer un "massacre" de la salle, photos à l'appui, dans des messages abondemment relayés sur les réseaux sociaux. 

Problème, les deux photos juxtaposées sur les différents tweets ne montrent pas du tout la même salle. En effet, "si l'image de gauche montre bien cette salle avant travaux (il s'agit d'une photo de 2018 ), celle de droite montre le salon Napoléon III en travaux, comme l'écrit sur Instagram Isabelle Stanislas, architecte chargée de la rénovation des deux salles", précise le compte Twitter de l'AFP factuel qui lutte contre la prolifération des "fake news". L'agence de presse française a d'ailleurs obtenu confirmation auprès du photographe de l'Elysée que les deux photos ne montraient pas la salle des fêtes de l'Elysée avant et après rénovation mais bien deux salles différentes.

A noter que la salle des fêtes de l'Elysée a bel et bien été rénovée pour un coût de 500.000 euros, dont 350.000 pris en charge par le budget du service d'aménagement et de conservation des résidences présidentielles (qui dispose de 2,5 millions par an sur un budget total de 103 millions pour l'Elysée). Le style "rouge empire" a ainsi été remplacé par un "gris XVIIIe". Les tapisseries au style vieillissant ont également été remisées au mobiliser national afin de laisser place à d'autres, plus épurées.

Le coût de la rénovation, dévoilé en septembre dernier par Le Parisien avait été repris par les Gilets jaunes qui dénonçaient une certaine démesure quant à la somme allouée pour ces travaux et des préoccupations du couple présidentielle bien éloignées de celles des Français. "Nous prenons le devoir de conservation de ces bâtiments, classés aux monuments historiques, très au sérieux (...) tout en prenant en compte la contrainte des comptes publics", explique de son côté l'Elysée.

A noter que depuis que la "méprise" est connue, aucun des tweets relayant la fausse infirmation n'a été effacé ce mardi avant 11h.

Voir:

Fort de Brégançon: la piscine d'Emmanuel Macron est prête (photo)

Fort de Brégançon: Emmanuel Macron pourra avoir sa piscine

Gilbert Collard et Marie-Christine Arnautu se sont plaints de rénovations à l'Elysée mais se sont trompés de salle.


Commentaires

-