Face à une défaite annoncée, NKM préfère renoncer à la présidence LR du Conseil de Paris

Face à une défaite annoncée, NKM préfère renoncer à la présidence LR du Conseil de Paris

Publié le :

Mardi 27 Juin 2017 - 14:45

Mise à jour :

Mardi 27 Juin 2017 - 14:52
©Lionel Bonaventure/AFP
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

NKM a annoncé ce mardi qu'elle ne se représenterait pas à la présidence du groupe de son parti au Conseil de Paris, laissant planer le doute quant à la création d'un second groupe.

Nathalie Kosciusko-Morizet a annoncé ce mardi 27 qu'elle ne se représentait pas à la présidence du groupe Les Républicains au Conseil de Paris. L'ancienne ministre a "décidé de ne pas solliciter un nouveau mandat" à la tête du groupe, remis en jeu le 5 juillet prochain.

Selon le journal Le Monde, NKM "devrait expliquer qu’elle entend ainsi retrouver le temps nécessaire à l’exercice d’une activité professionnelle pour compenser la perte de son indemnité parlementaire". De plus, son entourage estime "que compte-tenu des divergences profondes et de l'absence de solidarité entre ses membres, le maintien d'un groupe unique de la droite parisienne n'a plus de sens".

Il faut dire que les barons LR de la capitale avaient très mal pris le soutien affiché de l'ancienne député aux élus de la droite qui avaient choisi de répondre favorablement à "la main tendue d'Emmanuel Macron" suite à la nomination d'Edouard Philippe au poste de Premier ministre.

Elle avait été d'autant plus affaiblie qu'elle avait échoué à remporter la 2e circonscription de Paris aux législatives, réputé imperdable par la droite mais où s'est imposé Gilles Le Gendre (La République en marche).

NKM avait affronté Anne Hidalgo aux municipales de 2014 et dirigeait depuis le groupe Les Républicains, miné par de nombreuses tensions qui se sont encore aggravées ces derniers temps après la déroute des législatives. La présidence du groupe LR au Conseil de Paris est remise statutairement en jeu le 5 juillet.

A ce jour, n'est officiellement candidat que l'élu du XVeme arrondissement François-David Cravenne (LR).

NKM avait affronté Anne Hidalgo aux municipales de 2014 et dirigeait depuis le groupe Les Républicains.


Commentaires

-