Fake News: non les élus FI et LREM ne riaient pas lors de l'hommage national à Arnaud Beltrame (vidéo)

Fake News: non les élus FI et LREM ne riaient pas lors de l'hommage national à Arnaud Beltrame (vidéo)

Publié le :

Jeudi 29 Mars 2018 - 11:03

Mise à jour :

Jeudi 29 Mars 2018 - 11:14
Depuis la fin de l'hommage national rendu au colonel de gendarmerie Arnaud Beltrame mercredi, de nombreux internautes s'insurgent contre le comportement de Clémentine Autain, Monique Fabre (FI) mais aussi Christophe Castaner. Ils les accusent d'avoir ri d'après des captures d'écran largement relayées. La réalité est pourtant bien différente.
© Thomas SAMSON / AFP
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Nouvelle fake news tout droit venue de Twitter: les internautes, majoritairement sympathisants de droite ou d'extrême droite, se sont insurgés du comportement de certains politiques présents lors de l'hommage national rendu au colonel de gendarmerie Arnaud Beltrame mercredi 28.

Clémentine Autain (FI), Monique Fabre (FI), Aurore Bergé (LREM) mais aussi Christophe Castaner et Benjamin Griveaux ont été accusés d'avoir ri lors de ce moment solennel.

A voir aussi: A Carcassonne, dans la caserne du colonel Beltrame, un hommage poignant

Certains n'ont pas hésité non plus à évoquer un "fou rire", tout cela à partir de captures d'écran largement relayées sur les réseaux sociaux. Wallerand de Saint-Just, trésorier du FN mais aussi conseiller régional d'Ile-de-France, a lui-même partagé ces captures d'écran incriminant ses adversaires politiques.

Mais les images prises sur le vif ne représentent pas vraiment la réalité et le nombre de partages de celles-ci n'en fait pas pour autant des informations fondées.

Dans les vidéos tournées par les chaînes d'informations lors de l'hommage, aucun "fou rire" n'a été immortalisé. Le moment fatidique où Clémentine Autain sourit à sa voisine Monique Fabre s'est d'ailleurs déroulé avant la cérémonie alors que la seconde essuyait ses lunettes, certainement à cause de la pluie.

Clémentine Autain, députée de Seine-Saint-Denis, s'est dite "consternée par cette tentative sur les réseaux sociaux d'instrumentalisation politique à l'occasion d'un hommage qui rassemble". Comme Aurore Bergé elle a aussi fait remarquer que ce moment s'était déroulé avant l'hommage et pas "pendant" comme beaucoup d'internautes le disaient.

Des dires qui n'ont pas vraiment convaincu les personnes qui ont partagé les captures d'écrans, qui ont continué à dénoncer l'irrespect de ces politiques.

Certains élus et ministres ont été accusés d'avoir ri pendant l'hommage à Arnaud Beltrame.


Commentaires

-