Féria de Béziers: Robert Ménard ne veut pas payer pour la sécurité

"Fou furieux"

Féria de Béziers: Robert Ménard ne veut pas payer pour la sécurité

Publié le :

Vendredi 10 Août 2018 - 12:41

Mise à jour :

Vendredi 10 Août 2018 - 13:07
L'Etat a décidé de faire payer par la municipalité la sécurité de la Féria de Béziers qui débute ce vendredi. Une décision qui a mis en colère le maire de la ville, Robert Ménard.
© PASCAL GUYOT / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Robert Ménard n'est pas content du tout, il est même "fou furieux" de son propre aveu. Le maire de Béziers a appris que ce sera désormais son administration qui devra prendre en charge le coût de la sécurisation de la Féria de sa ville (qui débute ce vendredi 10), alors que c'est l'Etat qui s'en chargeait jusqu'à présent.

"Il me semble normal que la gendarmerie, la police, et les CRS soient gratuitement dans la ville pour assurer la sécurité" de la 50e édition de cet événement centré sur la corrida, s'est emporté Robert Ménard au micro de France Bleu Hérault. Et d'ajouter: "L'État, qui a besoin d'argent, envisage de faire payer (ce service). Mais, on sera absolument incapable de faire face à des dépenses comme ça". Il a d'ailleurs précisé que la municipalité dépensait déjà de l'argent pour la sécurité de sa Féria avec la mobilisation de 87 policiers municipaux et de 140 agents privés de sécurité. 

Voir - Feria de Bayonne: la fête sera désormais payante

Pour faire face à ce surcoût pour sa commune, le maire de Béziers ne voit qu'une seule solution: rendre payante l'accès à la Feria pour les personnes qui ne résident pas à Béziers, comme cela a été fait cette année à Bayonne. "Si tout le monde fait payer ses services à la ville, il faudra alors trouver de l'argent", a-t-il averti.

Actuellement, la ville investit plus d’un million d’euros dans sa Féria. Plus de la moitié de cette somme est consacrée à la sécurité. Pour le sous-préfet de Béziers, Christian Pouget, interrogé par la radio "il faut s’habituer à ce qu’on intègre dans les budgets des festivités le coût de la sécurité". Et d'ajouter: "cela fait des années et des années que les prestations des forces de sécurité sur le Tour de France sont payantes et ça ne pose de problème à personne".

Lire:

Béziers: Robert Ménard interdit la chicha au nom du "vivre-ensemble"

Victime d'une agression, Robert Ménard porte plainte (vidéo)

Robert Ménard, chahuté à une réunion en Gironde, porte plainte

Robert Ménard ne souhaite pas se substituer à l'Etat pour payer la sécurisation de la Féria de Béziers.

Commentaires

-