Fillon-Sarkozy-Jouyet: le point sur l'affaire

Fillon-Sarkozy-Jouyet: le point sur l'affaire

Publié le :

Dimanche 09 Novembre 2014 - 18:03

Mise à jour :

Dimanche 09 Novembre 2014 - 18:10
François Fillon devait s'exprimer ce dimanche soir sur TF1. L'affaire mettant en scène l'ancien Premier ministre, Nicolas Sarkozy et Jean-Pierre Jouyet se complique encore avec les aveux de ce dernier. Décryptage.
©Philippe Wojazer/Reuters
PARTAGER :
-A +A

L'affaire Fillon-Jouyet-Sarkozy a vécu un nouveau rebondissement ce dimanche après-midi. Par voie de communiqué, le Secrétaire général de l'Elysée Jean-Pierre Jouyet a avoué que François Fillon aurait bien évoqué avec lui l'affaire Bygmalion et les dépassements de frais de campagne de Nicolas Sarkozy.

L'ancien secrétaire d'Etat du gouvernement Fillon s'est abstenu de valider ou d'infirmer les propos exacts des journalistes du Monde. Selon eux, François Fillon n'a pas fait qu'évoquer les affaires mais a bien demandé à Jean-Pierre Jouyet d'en accélérer l'examen. L'aveu de Jean-Pierre Jouyet -qui avait, dans un premier temps, démenti- peut être interprété comme une réaction à la menace des journalistes de dévoiler les enregistrements de cette conversation. Il met en tout cas le président de la République face au mensonge d'un proche collaborateur.

Dans leur livre Sarko s'est tuer (Ed.Stock), Fabrice Lhomme et Gérard Davet décrivent une conversation entre l'ex-Premier ministre et Jean-Pierre Jouyet qui aurait eu lieu dans un restaurant parisien le 24 juin 2014. François Fillon y lance: "Tu as bien conscience que si vous ne tapez pas vite, vous allez le (Nicolas Sarkozy) laisser revenir. (…) Agissez vite!".

Les deux journalistes auraient ensuite enregistré leur entretien avec le Secrétaire général de l'Elysée, seul cette fois, le 20 septembre dernier. Il y rappelle les propos tenus par François Fillon. Lorsque l'affaire éclate mercredi 5, l'un comme l'autre nient en bloc. François Fillon a même annoncé déposer une plainte en diffamation contre le quotidien et ses deux journalistes.

François Fillon parle de "complot" avec une ligne de défense simple: Jean-Pierre Jouyet dit ne pas avoir tenu ces propos. Je n'ai pas tenu ces propos. Si Jean-Pierre Jouyet change sa version, il ment.

François Fillon était, ce dimanche soir, l'invité du Journal de 20h de TF1. A plusieurs reprises, il avait déclaré qu'il ne pouvait voir dans cette affaire qu'une attaque contre ses ambitions présidentielles pour 2017.

Le président Nicolas Sarkozy et son Premier ministre François Fillon en 2009.


Commentaires

-