Fin de la grève SNCF ou radicalisation et mouvement reconductible? (calendrier)

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Fin de la grève SNCF ou radicalisation et mouvement reconductible? (calendrier)

Publié le 25/05/2018 à 12:54 - Mise à jour à 13:03
© PASCAL PAVANI / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

La fin de la grève SNCF semble envisageable après des engagements sur la dette bien accueillis par les syndicats "réformistes". Mais la CGT et Sud-Rail ont déjà annoncé continuer le mouvement. Et le risque d'une scission au sein de l'intersyndicale implique celui d'une radicalisation avec une grève reconductible au-delà du calendrier annoncé.

La fin de la grève SNCF est-elle pour bientôt? Une nouvelle réunion à Matignon entre le gouvernement et les syndicats ce vendredi 25 laisse envisager cette possibilité après deux mois de négociations presque stériles et une vingtaine de journées de galère pour les usagers.

A l'issue de la réunion de ce vendredi, l'Unsa a fait un pas en se disant "rassurée" par les précisions d'Edouard Philippe quant à la reprise de la dette par l'Etat. Il s'est engagé jeudi sur le chiffre de 35 milliards d'euros dont 25 milliards en 2020 et 10 milliards en 2022.

Le syndicat, deuxième plus important chez les cheminots, a fait savoir qu'il donnerait une réponse "rapidement" quant à la poursuite de la grève. "Nos attentes restent fortes" mais "l'écoute a été réelle" et "la négociation paye", s'est félicité son secrétaire général, Roger Dillenseger.

Lire aussi: Signes d'apaisement à la SNCF après une annonce sur une reprise de dette

Le syndicat qui avec la CFDT forme le pôle ouvert au dialogue sur la réforme laisse donc imaginer la conclusion d'un accord.

Mais de l'autre côté, la CGT et Sud-Rail ont d'ores et déjà fait savoir que la grève continuait pour eux. "Les cheminots sont prêts à continuer le combat aussi longtemps qu'ils n'auront pas de garantie sur les éléments de leurs revendications", a affirmé son secrétaire général Laurent Brun.

Après deux mois de grève, la possibilité d'une division entre syndicats dits "réformistes" et les autres apparaît donc possible. Avec derrière de grandes interrogations concernant la suite des perturbations.

Car le calendrier de la grève perlée annoncé par l'intersyndicale court jusqu'au 28 juin. A supposer qu'il soit maintenu, il reste encore sept épisodes de grève aux syndicats pour peser sur les négociations. Mais quid de l'après ou même d'une radicalisation du mouvement si Unsa et CFDT quittaient le ring?

A l'origine, Sud-Rail souhaitait une grève classique et reconductible, mais s'est finalement rangé aux côtés des autres centrales "pour ne pas briser l'unité syndicale". En cas de division, le syndicat pourrait revenir à sa première idée en entraînant la CGT avec lui. On s'acheminerait alors vers un mouvement qui durerait pendant les vacances d'été.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


La fin de la grève SNCF pourrait intervenir d'ici juin, ou durer et devenir reconductible.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-