Financement de la campagne de Nicolas Sarkozy: des témoignages confirment la présence d'argent liquide

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Financement de la campagne de Nicolas Sarkozy: des témoignages confirment la présence d'argent liquide

Publié le 30/10/2017 à 13:27 - Mise à jour à 14:08
©Charles Platiau/Reuters
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Selon plusieurs auditions d'anciens salariés de l'UMP, que Franceinfo a pu consulter, des permanents du parti ont touché des primes en liquide pour les remercier de leur investissement lors de la campagne de 2007. Si cette information ne confirme pas un quelconque financement en provenance de Libye, elle corrobore l'hypothèse de "cash" circulant dans les couloirs du parti de Nicolas Sarkozy.

C'est Franceinfo qui dévoile l'information: les juges enquêtant sur l'éventuel financement occulte de la campagne de Nicolas Sarkozy en 2007, avec des soupçons d'une provenance libyenne, ont reçu des témoignages précis indiquant que de l'argent liquide avait circulé au siège de l'UMP lors de la campagne.

Cet élément avait déjà été évoqué à plusieurs reprises, notamment par Jérôme Lavrilleux qui, directeur-adjoint de la campagne de Nicolas Sarkozy en 2012, avait vu défiler plusieurs cadres du parti demandant une "prime" en liquide comme cela aurait déjà été le cas en 2007… Mais ce sont cette fois des auditions d'anciens employés du parti devant l’Office central de lutte contre la corruption, et les infractions financières et fiscales (OCLCIFF) qui dévoilent la réalité des pratiques.

Ces employés ont touché en effet des primes en espèces, parfois entre 2.000 et 3.000 euros. L'objet de ces versements? Récompenser les employés de l'UMP, même ceux occupant de simples fonctions de support (attachés de presse, secrétaires…), et les remercier de leur engagement dans la campagne. Une période où, sans surprise, la charge de travail pour les permanents du parti grimpe en flèche.

Les enveloppes, selon les auditions, étaient remises par Eric Woerth, le trésorier de la campagne de 2007, et Vincent Talvas, le directeur financier de l'UMP. Quant à la provenance de l'argent, elle n'était bien entendu pas connue des récipiendaires des sommes en liquide. Dans le procès-verbal de l'audition d'Eric Woerth que Franceinfo a consulté, ce dernier explique qu'il s'agissait de "dons anomynes" directement envoyés dans une enveloppe. "La majorité des enveloppes contenait plusieurs milliers d'euros (…) Cet argent me gênait, c'était plus encombrant qu'un don du ciel. Nous avons même pensé à la détruire" déclare ainsi celui qui est aujourd'hui président de la Commission des finances à l'Assemblée nationale. Une version qui visiblement ne satisfait pas les enquêteurs.

Selon les témoignages d’Eric Woerth et de Vincent Talvas, entre 30.000 et 35.000 euros en liquide auraient été versés sous forme de primes en 2007. Le lien avec un possible financement par le régime de Mouammar Kadhafi n'est, à ce stade de l'enquête, qu'une hypothèse.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


Le liquide servait à récompenser certains permanents de l'UMP.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-