Florian Philippot: "le Front national n'est pas gay friendly"

Florian Philippot: "le Front national n'est pas gay friendly"

Publié le :

Lundi 15 Décembre 2014 - 08:20

Mise à jour :

Mardi 16 Décembre 2014 - 08:40
©Nicolas Messyasz/Sipa
PARTAGER :
-A +A

Florian Philippot était l'invité d'Europe-1 ce lundi matin. Le vice-président du Front national est revenu longuement sur les révélations faites par le magazine "Closer" sur sa vie privée.

Closer

"Je suis en colère parce que j'ai été victime d'une atteinte gravissime à ma vie privée. Quel est cette société où l'on peut être traqué et photographié à son insu? Nous allons vers une américanisation de la société".

"J'ai toujours prôné la séparation stricte de la vie privée et la vie politique".

"La presse torchon, la presse de caniveau fait ça pour des raisons bassement matérielles : le fric".

"Closer est dans une démarche commercial, ce la me fait rire de voir la rédactrice en chef de ce magazine nous parler de politique pour justifer ses actes".

"J'avais condamné les photos de François Hollande et Julie Gayet".

"Oui, je vais porter plainte pour atteinte à la vie privée et à l'image. J'ai demandé à mon avocat de saisir le juge en urgence"

 

Homosexualité au Front National

"Il y a de tout au FN, nous ne sommes pas dans une optique communautariste. Le Front national n'est ni gay friendly, ni l'inverse. Il est french only".

 

Cité nationale de l'immigration

"Malheureusement l'immigration n'appartient pas au passé, c'est un problème actuel. Au lieu d'inaugurer un musée de l'immigration, François Hollande devrait lutter contre l'immigration qui est un problème monumental, économique, social et culturel".

 

Sur la ligne politique de l'UMP qui refuse toute alliance avec le Front National

"On n'est pas demandeur d'un accord politique avec le plus grand escroc de la Ve République qui n'a eu de cesse de mentir à tout ses électeurs".

"Nous n'allons pas rompre un si beau duo entre le Parti socialiste et l'UMP, ils sont bien ensemble et on l'a encore vu dans cette partielle de l'Aube. Ca n'a rien d'un front républicain, c'est le front des copains. C'est le S.O.S d'un parti en détresse".

 

Florian Philippot sur France Inter: "le Front national n'est ni gay friendly, ni l'inverse. Il est french only".


Commentaires

-