Frais des députés: Stéphane Le Foll moqué pour ses "tickets de caisse"

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Frais des députés: Stéphane Le Foll moqué pour ses "tickets de caisse"

Publié le 04/12/2017 à 15:24 - Mise à jour à 15:35
© MARTIN BUREAU / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Stéphane Le Foll a déploré dimanche l'obligation de "trimballer" de nombreux tickets de caisse en raison de la nouvelle règle imposant aux députés de justifier leurs dépenses. Des déclarations qui lui ont valu les moqueries d'internautes le jugeant détaché des réalités.

Stéphane Le Foll est sceptique quant à la nouvelle règle concernant les frais des députés. Invité dimanche 3 sur le plateau de BFMTV, l'ancien ministre et député de la Sarthe a fustigé un système qui oblige selon lui les parlementaires à "se trimballer" avec des tickets de caisse et des factures pour justifier de leurs dépenses.

Le bureau de l'Assemblée a en effet donné mercredi 29 un large feu vert à de nouvelles règles pour les frais de mandat, fixé dans une liste et soumis à justificatifs sur la quasi-totalité, avec un contrôle aléatoire de 120 députés par an. Une mesure de moralisation de la vie publique qui doit remplacer la très décriée indemnité représentative de frais de mandat (IRFM), enveloppe de près de 6.000 euros à l'usage très peu encadré.

Voir: Transparence - ces députés qui achètent de l'immobilier avec leur indemnité de frais de mandat

Les députés conservent une enveloppe de ce montant mais à titre d'avance. Ils devront donc pouvoir justifier de l'utilisation qui en est faite, certaines pratiques en étant désormais exclues.

"On fixe des règles qu'on ne fait pas respecter, et il y en a déjà un paquet", a critiqué Stéphane Le Foll, évoquant un débat "plus ou moins antiparlementariste". Et d'évoquer son obligation de désormais conserver la note dès qu'il va boire un café, ou de citer ce déplacement lors duquel il a oublié le ticket du péage.

Lire aussi: Jean-Jacques Urvoas cible d'une plainte pour "détournement de bien public"

Des déclarations qui lui ont valu des remarques et moqueries de la part des internautes. Certains lui font remarquer que cette tâche qui lui apparaît insurmontable est le lot quotidien de milliers de travailleurs. D'autres lui suggèrent de payer son café sur ses deniers personnels et non avec l'argent du contribuable.

A noter que sur l'enveloppe en question, 600 euros peuvent être dépensés sans justificatif dans une logique de souplesse, pour couvrir notamment ces petites dépense quotidiennes. "C'est formidable" , a ironiquement balayé le député qui n'a "aucun soucis avec la transparence" mais n'a "pas l'impression d'être embauché par l'Assemblée nationale".

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


Certains internautes se sont moqués de Stéphane Le Foll et de ses "tickets de caisse".

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-