France 2: Marine Le Pen aurait accusé David Pujadas de "lécher le cul du pouvoir, vous êtes des laquais"

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

France 2: Marine Le Pen aurait accusé David Pujadas de "lécher le cul du pouvoir, vous êtes des laquais"

Publié le 16/05/2017 à 12:43 - Mise à jour à 12:52
© ALAIN JOCARD / AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Selon "Le Journal du Off", une bande dessinée des journalistes Frédéric Gerschel et Renaud Saint-Cricq consacrée à la présidentielle, Marine Le Pen, furieuse, aurait violemment insulté David Pujadas, après son passage dans l'"Entretien Politique".

Les rapports entre Marine Le Pen et les médias ont toujours été compliqués, notamment lors de la dernière campagne pour l'élection présidentielle. La président du Front national a été particulièrement virulente avec les journalistes du service public.

En témoigne un accrochage plus que sévère qui aurait eu lieu entre Marine Le Pen et Dabvid Pujadas, après l'Emission politique datée du 29 mars. Selon le Lab d'Europe 1, qui cite la bande-dessinée Le Journal du Off (éd. Glénat) des journalistes Frédéric Gerschel et Renaud Saint-Cricq, l'élue d'extrême droite aurait lancé au visage du journaliste: "Ce que vous avez fait, c'est lamentable, ce sont des méthodes staliniennes, vous m'avez piégée. Vous êtes indigne! C'est une chaîne de sévices publics, vous ne pensez qu'à lécher le cul du pouvoir, vous êtes des laquais".

Sur le plateau de l'émission un premier moment de tension avait eu lui lorsque David Pujadas avait demandé à Marine Le Pen de commenter une photo sur laquelle apparaît Axel Loutau, conseil régional FN d'Ile-de-France et trésorier du micro-parti Jeanne, faisant un geste apparenté à un salut nazi. "Je trouve vos méthodes particulièrement critiquables", avait alors répondu l'intéressée. Et d'ajouter: "Je sais que Mme Ernotte, la patronne de France Télévisions, est une amie de monsieur Macron. Vous avez passé trois reportages à charge contre le FN et contre moi. Deux Compléments d'enquête et un Envoyé spécial. Moi j'aimerais bien savoir quand est-ce que France 2 va faire un reportage contre monsieur Macron". Ambiance.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


L'accrochage a eu lieu en coulisse après "L'Emission politique" du 29 mars.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-