François Baroin: "Je ne prendrai aucune responsabilité militante, je suis à 100% à la tête des maires de France"

François Baroin: "Je ne prendrai aucune responsabilité militante, je suis à 100% à la tête des maires de France"

Publié le :

Jeudi 27 Novembre 2014 - 08:51

Mise à jour :

Jeudi 27 Novembre 2014 - 10:50
©Europe-1/Twitter
PARTAGER :
-A +A

François Baroin, élu mercredi 26 président de l'Association des maires de France, était l'invité d'Europe-1 ce jeudi 27. Il a parlé de son nouveau statut, de la venue de Manuel Valls en clôture du congrès des maires de France et de la prochaine élection du président de l'UMP.

L'accueil de Manuel Valls au congrès des maires de France

"Manuel Valls n'est pas en cause, il a été l'un d'entre nous, il sait notre manière de penser, notre grande angoisse".

"Nous allons remettre une pétition au Premier ministre. Je souhaite un dialogue républicain. Cette pétition a été signée par 13.000 maires".

"Aucun maire ne réfute le fait qu'il faut réduire les finances publiques. Les gens qui nous écoutent ne doivent pas se dire que nous sommes un syndicat".

 

Les rythmes scolaires et les impôts locaux

"Ce n'est pas une question de doctrine, ca a été très dur à mettre en place par les élus".

"Les maires ne récupèreront pas l'impopularité de mesures fiscales".

"Je suis maire depuis 20 ans. Je n'ai pas augmenté les impôts depuis 20 ans. Nous devons tous faire des économies".

 

Le rôle de l'environnement pour les maires

"La question environnementale est au rang prioritaire des débats que nous avons au sein des maires de France. Ils sont aux avant-postes du développement durable. En matière de développement des voies cyclables et de tri des déchets, entre autres".

"Il faut s'adapter à l'évolution de la technique et du progrès".

 

Le fonds de 315 milliards annoncé par Jean-Claude Junker

"Il y a beaucoup d'effets de leviers sûrement. Il faut regarder le dur et ce qui est dans l'annonce".

"Une partie de la relance de la croissance économique va s'appuyer sur de l'investissement public.Cela va dans la bonne direction".

 

Son rôle si Nicolas Sarkozy est président de l'UMP

"Je ne prendrai aucune responsabilité militante, je suis à 100% à la tête des maires de France".

"Je soutiens l'esprit de rassemblement de Nicolas Sarkozy. (…) Les campagnes se jugent à l'aune des résultats".

 

L'éventuelle disparition de l'UMP

"Il ne faut pas crier avant d'avoir mal. L'UMP est née de l'UDF et du RPR. C'est le sens de l'histoire".

 

François Baroin sur Europe-1 jeudi 27.


Commentaires

-