François Baroin rejoint la banque Barclays mais conserve ses mandats locaux

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

François Baroin rejoint la banque Barclays mais conserve ses mandats locaux

Publié le 07/03/2018 à 11:34 - Mise à jour à 11:50
© ludovic MARIN / AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

L'ancien ministre du Budget et des Finances de Nicolas Sarkozy va conseiller la banque britannique Barclays. Il conserve toutefois son mandat de maire de Troyes et la présidence de l'Association des maires de France.

 Il s'était annoncé retiré de "la politique partisane "en novembre dernier. François Baroin a rejoint la banque Barclays comme "conseiller extérieur", a indiqué mardi 6 le groupe britannique. "François Baroin commencera son travail chez Barclays ce mois-ci, et assistera Ghislain de Brondeau et Yann Krychowski, les co-dirigeants de la branche banques de Barclays pour la France, la Belgique et le Luxembourg", fait savoir le communiqué de cette banque d'affaires réputée.

"Je suis ravi que François aide notre équipe, il apporte une expérience et un savoir inestimables à notre activité en France mais aussi à l'international", s'est félicité Reid Marsh, chef de cette branche pour l'Europe, le Moyen-Orient et l'Asie-Pacifique, cité dans le communiqué.

Lire aussi - François Baroin quitte la vie politique et "souhaite la réussite" de Macron

Le maire de Troyes rejoint donc le privé sans pour autant se défaire de ses mandats locaux. S'il avait démissionné de son mandat de sénateur, l'ancien ministre du commerce extérieur de François Fillon, conservera donc la mairie qu'il occupe depuis 22 ans ainsi que la présidence de la puissante Association des maires de France (AMF). Et ce dans le but de "mettre la voix des communes de France au service d'un idéal républicain, qui servira tous les Français".

A la mi-novembre, François Baroin a dit souhaiter le succès de l'action d'Emmanuel Macron et annoncé rester chez Les Républicains, à moins d'un rapprochement avec le Front national. "On a un jeune président qui a déplacé les lignes. Moi je souhaite le succès de mon pays et le succès, au fond, de cette action", a-t-il déclaré, précisant toutefois rester "attaché à sa famille" politique. "J'ai été l'un des fondateurs de l'UMP, jusqu'à nouvel ordre, j'y resterai". Mais il a également fait savoir qu'il prendrait ses distances "si un jour l'idée est de se rapprocher du Front national de quelque manière que ce soit".

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


Le maire de Troyes rejoint donc le privé sans pour autant se défaire de ses mandats locaux.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-