François Bayrou: "celui qui a fait battre Nicolas Sarkozy en 2012, c'est Nicolas Sarkozy"

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

François Bayrou: "celui qui a fait battre Nicolas Sarkozy en 2012, c'est Nicolas Sarkozy"

Publié le 03/12/2014 à 08:36 - Mise à jour à 14:19
©Gonzalo Fuentes
PARTAGER :

Auteur(s): VL

-A +A

François Bayrou était ce mercredi l'invité de RTL. Le président du MoDem a fustigé des règles illisibles pour les entreprises. Il regrette également le "climat d'agressivité" auquel participe Nicolas Sarkozy.

La grogne des chefs d'entreprises

"Ce qui est frappant, c'est qu'Emmanuel Macron a dit que le pacte de responsabilité est un échec. Lorsqu'on arrive à un constant de cette gravité par le ministre de l'Economie, il faut que les gouvernements, actuels et précédents, s'interrogent sur ce qu'on a créé comme situation pour les entreprises. (…)L'angle du côté du Medef est la défense exclusive de l'intérêt des patrons. Moi je pense que l'important c'est l'intérêt des entreprises. Elles sont dans un labyrinthe de règles tel qu'elles ont le sentiment qu'on n'y arrive plus et sont constamment sous la menace de changement. Au lieu de jeter des anathèmes de tous les côtés, on devrait donner un cadre".

"Je ne suis pas du côté d'un clan. Il ya du côté du Medef souvent des surenchères. Je soutiens tous ceux qui voudront donner aux entreprises un cadre stable pour que leurs responsables aient le sentiment d'un avenir lisible. (…) Il faut que tout cela soit repris. S'il y a échec, il y a des causes à cet échec et pas seulement chez les autres mais aussi chez ceux qui ont conçu cette usine à gaz".

 

L'élection de Nicolas Sarkozy à la tête de l'UMP.

"Je ne peux pas dire que c'est une bonne nouvelle puisque je ne fais pas partie de l'UMP. (…) Ce climat d'extraordinaire agressivité, de mise en cause permanente, de vengeance, Nicolas Sarkozy y a participé et y participe. La question est de savoir si ce climat est bon dans un pays comme le notre. J'ai plaidé toute ma vie politique pour qu'on ait des dirigeants capables de fédérer et de concilier. (…) Nicolas Sarkozy et l'UMP ont le droit de faire leurs choix mais la France a le droit d'avoir un autre projet que ces projets d'affrontement".

 

Nicolas Sarkozy qui l'accuse d'être responsable de sa défaite de 2012 en ayant appelé à voter François Hollande.

"Ce que Nicolas Sarkozy ne comprend pas, c'est que les électeurs se déterminent par eux-même. Celui qui a fait battre Nicolas Sarkozy en 2012, c'est Nicolas Sarkozy. Ses attitudes, sa manière d'être ont fait que trois ou quatre millions de Français qui ne sont pas de gauche ont fait le choix de l'alternance. Chaque fois qu'ils le voient ils se disent que ce n'est pas ce qu'ils souhaitent pour les cinq à six années à venir".

Auteur(s): VL


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


Pour François Bayrou: "la France a le droit d'avoir un autre projet que ces projets d'affrontement" entre droite et gauche.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Opinions




Commentaires

-