François Bayrou: "on a l'impression d'une délivrance"

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

François Bayrou: "on a l'impression d'une délivrance"

Publié le 10/12/2014 à 08:37 - Mise à jour à 13:11
©Witt/Sipa
PARTAGER :

Auteur(s): AZ

-A +A

François Bayrou était l'invité de France Info ce mercredi matin. Alors que l'ex-otage, Serge Lazarevic, faisait son retour en France, le président de Modem et maire de Pau est revenu avec émotion sur cette nouvelle libération.

Libération de Serve Lazarevic

"Pour une fois qu'on peut avoir une bonne nouvelle, il faut la savourer en pensant à celui qui est libéré, en pensant à sa famille et en pensant aussi, hélas, aux autres otages qui ont perdu la vie".

"J'ai adopté une attitude simple. Je fais confiance à ceux qui ont la responsabilité de la situation. Je fais confiance aux gouvernants, aux services secrets. Bien sur qu'il y a des contreparties".

"C'est aussi l'honneur de la France de dire qu'elle n'abandonne pas les siens. Mais je connais toute la faiblesse et tous les pièges de ce raisonnement parce que ça veut dire que l'on donne à nos otages une valeur particulière aux yeux de ceux qui font commerce".

"Il faut qu'il y ait une solidarité à l'égard de ceux qui ont la lourde responsabilité du destin et du sort des otages".

Succès personnel de François Hollande

"S'il avait échoué, il y aurait eu naturellement des reproches. Il faut afficher la solidarité de la nation autour de ceux qui ont la responsabilité de ces situations de crise. Rien n'est simple dans toutes ces choses. Moins on en dit et mieux ça vaut".

"Il faut dire un mot des services spéciaux. Ce sont des gens dont on ne parle jamais mais qui assument une part très importante du travail en prenant des risques qui les conduisent parfois au pire et il faut dire un mot des pays amis qui nous ont aidés".

Arrivée en direct de Serge Lazarevic

"Comme tout le monde je trouve que c'est très émouvant. Il n'y a rien de plus bouleversant et affectueux que des gens qui se retrouvent après avoir eu une lourde et très inquiétante séparation. On a l'impression d'une délivrance et d'un accomplissement. C'est très chaleureux. C'est un moment d'espoir".

"C'est un moment heureux. Il faut le prendre comme tel sans en faire une surinterprétation politique".

Méthode Hollande: "C'est exactement la même méthode que ceux qui étaient en place avant. Cette méthode est la méthode des officiels français. Et j'espère qu'elle n'aura pas à être trop souvent activée".

Loi Macron

"Ça ressemble beaucoup à une montagne qui accouche d'un troupeau de petites souris. Il y a là-dedans des mesures positives. Comme par exemple relier des villes de France en autocars".

Travail dominical: "Si on a des exceptions dans les zones touristiques avec quelques dimanches par ans, bon pourquoi pas".

Auteur(s): AZ


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


François Bayrou en mai dernier.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Opinions




Commentaires

-