François Fillon répond à Nicolas Sarkozy qui l'égratigne dans ses mémoires

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

François Fillon répond à Nicolas Sarkozy qui l'égratigne dans ses mémoires

Publié le 05/07/2019 à 12:32 - Mise à jour à 12:36
© LIONEL BONAVENTURE / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Étrillé dans le dernier livre de Nicolas Sarkozy, François Fillon a adressé une réponse cinglante à l'ancien chef de l'État. "La passion unique de Nicolas Sarkozy, c’est Nicolas Sarkozy", a-t-il jugé.

Le temps n'efface pas tout visiblement. Chef de l’État entre 2007 et 2012, Nicolas Sarkozy évoque dans Passions (ed. de L'Observatoire) son parcours politique, qui a débuté par une réunion du RPR à Nice en 1975, suivie d'une rencontre à Matignon avec le Premier ministre d'alors, Jacques Chirac, omniprésent au fil des 360 pages de ce premier tome. L'ouvrage s'est déjà placé en tête des ventes des ouvrages politiques.

Et le moins que l'on puisse dire c'est que l'ancien président de la République n'est pas tendre avec les hommes politiques qu'il a côtoyé au cours de la carrière. Parmi ceux qui sont égratignés figure nul autre que son ancien Premier ministre et également celui qui l'a battu aux primaires de la droite et du centre en 2016: François Fillon.

Lire aussi - Dans "Passions", Sarkozy évoque son ascension et règle quelques comptes

"Je le pensais capable de fidélité. Je croyais le connaître… La suite montra mon erreur", écrit à son propos Nicolas Sarkozy qui ne voit pas en lui "un leader (…) prêt à supporter les tempêtes". "François Fillon était un proche de Séguin, même si ce dernier m'avait étrangement mis en garde contre lui – «il n'est pas franc» –, ce qui m'avait étonné", peut-on lire sous la plume de l'ancien président.

Et de poursuivre: "L’image qu’il renvoie est bien différente de ce qu’il est en profondeur. Il paraît calme, pondéré, discret. Or il peut, dans certaines occasions, être cassant et rancunier. Cela n'enlève rien à ses qualités d'orateur ni à son intelligence. Rarement, je ne suis autant passé à côté d’une personnalité".

Réponse cinglante de François Fillon: "La passion unique de Nicolas Sarkozy, c’est Nicolas Sarkozy. Cette passion pour lui-même n’a d’égale que sa rancune pour ceux qui l’ont défié".

Voir:

Nicolas Sarkozy s'installe en tête des ventes de livres

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


L'ambiance n'est pas vraiment au beau fixe entre Nicolas Sarkozy et François Fillon.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-