François Hollande et Alain Juppé rendent hommage à Jacques Chirac au Quai Branly

Réunis

François Hollande et Alain Juppé rendent hommage à Jacques Chirac au Quai Branly

Publié le :

Vendredi 21 Novembre 2014 - 14:53

Mise à jour :

Vendredi 21 Novembre 2014 - 15:06
François Hollande, Alain Juppé et Jacques Chirac étaient réunis au Quai Branly à Paris ce vendredi pour la remise des prix de la Fondation Chirac. L'ancien président de la République y est apparu affaibli mais souriant.
©Patrick Kovarik/AP/Sipa
PARTAGER :
-A +A

Jacques Chirac, Alain Juppé et François Hollande étaient rassemblés au musée du Quai Branly à Paris ce vendredi 21. Ils assistaient à la remise du prix de la Fondation Chirac, qui œuvre pour la prévention des conflits.

Jacques Chirac et François Hollande sont entrés au même moment dans le théâtre Claude Lévi-Strauss, sous les applaudissements nourris de la salle. L'ancien président, fatigué mais souriant, et son successeur à l'Elysée ont posé pour quelques photos avant de s'asseoir entre les lauréats et près de Bernadette Chirac.

Pour l'anecdote, Mme Chirac, fervent soutien de Nicolas Sarkozy, a royalement ignoré le candidat à l'élection présidentielle de 2017 Alain Juppé. Ils se seraient salués en coulisses, selon l'entourage d'Alain Juppé. Un événement qui n'a pas empêché ce dernier de lui donner du "chère Bernadette" lorsqu'il est monté à la tribune, réaffirmant à Jacques Chirac "(s)on admiration et (s)a fidélité". Jacques Chirac, contrairement à sa femme, soutient le maire de Bordeaux qui a été deux ans son Premier ministre, "le meilleur d'entre nous" ,disait-il.

En tant que chef de cérémonie, comme l'an passé, Alain Juppé a remis le prix de la Fondation Chirac à la blogueuse tunisienne Amira Yahyaoui, récompensée pour "son action de prévention d'un embrasement". "Amira Yahyaoui a tout fait pour surveiller la démocratie en Tunisie. Vous êtes un symbole", lui a-t-il dit. L'association Clowns sans frontières a également été primée pour son engagement auprès des populations victimes de la guerre, de la misère ou de l'exclusion.

Alain Juppé n'a pas été le seul à rendre hommage à Jacques Chirac. François Hollande, qui avait été soutenu par l'ancien président lors de la campagne présidentielle de 2012, lui a exprimé son respect et, au nom de la France, "l'affection des Français au-delà des sensibilités politiques". Le président de la République, en montant à la tribune, a de nouveau évoqué le rôle de la France dans la lutte contre le groupe terroriste Boko Haram.

 

 

François Hollande et Jacques Chirac au Quai Branly à Paris vendredi 21.


Commentaires

-