François Hollande le confirme: l'état d'urgence prendra fin le 26 juillet

Auteur(s)
La rédaction de FranceSoir.fr
Publié le 14 juillet 2016 - 18:44
Image
Deux policiers à Paris.
Crédits
©Miguel Medina/AFP
"On ne peut pas prolonger éternellement l'état d'urgence", explique François Hollande.
©Miguel Medina/AFP
Instauré dans la nuit du 13 au 14 novembre 2015, l'état d'urgence s'achèvera le 26 juillet. François Hollande l'a annoncé lors de son interview du 14 juillet, estimant que l'arsenal juridique était maintenant suffisant.

C’est une confirmation qui était attendue lors de l’interview du président de la République François Hollande pour le 14 juillet. Le chef de l’Etat a bien validé l’information selon laquelle l’état d’urgence prendra fin le 26 juillet prochain. Il avait été instauré immédiatement après les attentats qui ont ensanglanté le Stade de France, plusieurs terrasses parisiennes et la salle du Bataclan le 13 novembre 2015.

François Hollande a notamment expliqué aux journalistes Gilles Bouleau (TF1) et David Pujadas (France Televisions) qui l’interviewaient que l’arsenal juridique dont s’est doté la France depuis ces événements permettait maintenant de répondre à la menace terroriste, ne justifiant plus une mesure d’exception comme l’état d’urgence.

"Cet état d'urgence, j'ai considéré qu'il fallait le prolonger jusqu'au moment où nous puissions être sûrs que la loi pouvait nous donner des moyens nous permettant de prévenir la menace terroriste avec efficacité", considère la République, en référence à la loi sur la procédure pénale promulguée en juin. Désormais, "on ne peut pas prolonger éternellement l'état d'urgence. Nous avons maintenant une loi permettant d'agir contre le terrorisme".  

François Hollande s’est cependant bien gardé de trop d’optimisme sur un quelconque relâchement de la pression des terroristes sur l’Hexagone: "Est-ce que la menace est là? Oui, elle est là", car "nous avons le même adversaire: il est en Syrie, en Irak et il a ses prolongements ici en Europe. L'adversaire, c'est l'islamiste fondamentaliste, c'est le fanatisme".

Le président de la République a enfin confirmé que "l’opération Sentinelle" qui vise à sécuriser les "points sensibles" du territoire et qui a été déclenchée après les attentats de janvier 2015 sera réduite. Elle passera de 10.000 à 7.000 hommes.

 

À LIRE AUSSI

Image
Police Voiture Nuit
Attentats de Paris: qu'est-ce que l'état d'urgence?
Au cours sa première déclaration après les multiples attaques à Paris et à Saint-Denis, vendredi, François Hollande a annoncé la mise en place de l’état d’urgence sur ...
14 novembre 2015 - 03:27
Politique
Image
François Hollande et Emmanuel Macron.
François Hollande recadre Emmanuel Macron et menace à demi-mot de l'exclure du gouvernement
Premier sujet abordé dans l'interview de François Hollande pour le 14 juillet: le cas Emmanuel Macron. Le président de la République a rappelé l'obligation de solidari...
14 juillet 2016 - 16:12
Politique

Dessin de la semaine

Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de FranceSoir est confirmée.

La newsletter FranceSoir

En vous inscrivant, vous autorisez FranceSoir à vous contacter par e-mail.