François Hollande savait pour Thomas Thévenoud et sa "phobie administrative"

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

François Hollande savait pour Thomas Thévenoud et sa "phobie administrative"

Publié le 22/11/2017 à 08:20 - Mise à jour à 08:28
©Charles Platiau/Reuters
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

François Hollande était au courant que Thomas Thévenoud était en délicatesse avec le fisc au moment où l'a fait entrer au gouvernement, fin août 2014. Selon ses proches, le président pensait l'affaire réglée.

François Hollande savait pour les ennuis fiscaux de Thomas Thévenoud. Le président de la République aurait donc choisi de la nommer en connaissance cause secrétaire d'État au Commerce extérieur, fin août 2014. Toutefois, l'ancien chef de l'Etat "pensait que c'était réglé".

C'est du moins ce qu'on affirmé plusieurs proches de François Hollande à Franceinfo qui révèle l'information. Dans les faits, ce dernier, devant l'urgence du remaniement à effectuer, aurait omis de vérifier que tous les futurs membres du gouvernement étaient en régularité avec leur situation fiscale.

"Quelques minutes avant l'annonce du remaniement, l'ancien chef de l'État a montré la liste à son ami Michel Sapin, le ministre des Finances, qui a sursauté. +C'est bien réglé son affaire?+ a alors lancé François Hollande, tandis que Jean-Pierre Jouyet, le secrétaire général de l'Élysée, commençait a annoncer le nouveau gouvernement sur le perron", peut-on lire sur le site de la chaîne publique.

L'affaire en question? Le fait que le néo-secrétaire d'Etat ait omis de déclarer ses revenus en 2012 et de l'avoir fait en retard pendant plusieurs années. 

 Voir aussi: Thomas Thévenoud visé par une plainte pour "fraude fiscale"

L'ascension politique de Thomas Thévenoud a été brisée net par cette affaire. Avec neuf jours au gouvernement, il est le ministre le plus éphémère de la Ve République, avec Léon Schwartzenberg en 1988, ministre délégué à la Santé du gouvernement Rocard. Il avait plaidé la "phobie administrative" pour justifier ses fautes, une expression qui avait soulevé de nombreuses réactions sarcastiques.

 Lire également: Impôts en retard: 3 mois avec sursis et un an d'inéligibilité pour l'ex-ministre Thévenoud

Une "bêtise" qui a fait rire la France entière, "mais ça existe", avait-il déclaré à son procès, racontant avoir reçu des dizaines de témoignages de gens pour qui les démarches administratives sont difficiles. Il a été condamné en mai dernier à trois mois de prison avec sursis et à une peine d'inéligibilité d'un an pour fraude.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


Thomas Thévenoud avait mis de déclarer ses revenus en 2012 et de l'avait fait en retard pendant plusieurs années.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-