François Hollande s'est trouvé une demeure cossue à Tulle

François Hollande s'est trouvé une demeure cossue à Tulle

Publié le :

Samedi 27 Octobre 2018 - 16:18

Mise à jour :

Samedi 27 Octobre 2018 - 16:21
© MEHDI FEDOUACH / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

François Hollande, qui souhaite rester un électeur à Tulle, devait trouver une adresse sur place avant la fin de l'année. Il a signé un compromis de vente pour une maison cossue.

François Hollande est sur le point d'acquérir une maison en Corrèze, dans son ancien fief politique de Tulle. Son entourage a souligné que c'était "important pour lui de garder cet ancrage local en Corrèze, à laquelle il est très attaché et où il se rend régulièrement".

"Il a missionné quelques personnes pour le faire, dont moi", avait expliqué Bernard Combes, le maire de Tulle et conseiller de François Hollande à l’Élysée à France Bleu Limoussin en avril dernier. Ce sont donc des amis corréziens que le chef de l'Etat à missionner pour lui trouver un pied-à-terre en région. Seule contrainte connue à l'époque, "au minimum dans le proche territoire de Tulle" avait souligné le maire de la commune qui explique que de cette façon François Hollande pourra continuer à voter dans la ville dont il a été maire de 2001 à 2008.

Lire aussi - Préparant l'après-Elysée, François Hollande cherche une maison en Corrèze (et des bureaux à Paris)

C'est finalement chose faîte puisque l'ancien chef de l'Etat sera bientôt le propriétaire "d'une élégante maison de la fin du XIXe siècle, pour laquelle il a signé un compromis de vente le week-end du 20 octobre", selon RTL. Et d'ajouter: "Située sur une des collines surplombant Tulle, elle comporte un jardin et offre une vue panoramique de la ville, qui se situe quelques minutes de la propriété".

Si son entourage parle d'un ancrage local et d'un attachement nostalgique, le fait de devenir propriétaire à Tulle avant fin décembre assure de fait à François Hollande, par ailleurs propriétaire à Paris, de demeurer électeur tulliste, en vue des élections européennes de mai. 

S'il n'exerce plus de mandat, l'ancien président n'en demeure pas moins un observateur de la vie politique qu'il critique souvent. Notamment la politique de son successeur, Emmanuel Macron. Dernière pique en date, il avait dénoncé une façon de gouverner "qui peut paraître lointaine, distante, voire méprisante pour certains".

Voir:

Hollande s'en prend à nouveau à Macron et sa méthode "méprisante pour certains" 

Hollande égratigne Macron et s'interroge sur l'alternative

François Hollande va acquérir une maison à Tulle.


Commentaires

-