GarridoGate: "Le Canard enchaîné" publie des documents accablants, l'insoumise conteste de nouveau

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

GarridoGate: "Le Canard enchaîné" publie des documents accablants, l'insoumise conteste de nouveau

Publié le 11/10/2017 à 12:49 - Mise à jour à 12:54
©Martin Bureau/AFP
PARTAGER :

Auteur(s): PP

-A +A

Raquel Garrido doit bien plus de 32.000 euros à la Caisse nationale des barreaux français, affirme de nouveau "Le Canard enchaîné" dans son édition de ce mercredi. Mais cette fois document à l'appui. L'avocate, et proche de Jean-Luc Mélenchon, conteste la véracité des faits et des justificatifs produits par l'hebdomadaire.

Raquel Garrido contre Le Canard enchaîné, le retour. L'hebdomadaire satirique a publié ce mercredi 11 des documents censés prouver ses révélations de la semaine passée sur l'importante dette de l'avocate et ténor de la France insoumise auprès de la Caisse nationale des barreaux français, organisme de retraite et de prévoyance des robes noires. Taxé "d'inexactitude" par ladite Caisse et Raquel Garrido, qui nie les faits, le journaliste Dominique Simonnot, avoue des imprécisions. Mais pour mieux en remettre une couche.

On l'a vu avec l'affaire Fillon, notamment: Le Canard enchaîné aime feuilletoner. Nouvel exemple ce mercredi avec la publication de deux documents illustrant un article intitulé "L'insoumise à l'URSAAF". L'hebdomadaire y persiste et signe: Raquel Garrido doit bien selon lui 32.215 euros d'arriérés à la CNBF et produit un document interne ou un(e) gestionnaire semble interroger sa hiérarchie. L'intéressée "nous a saisi d'une demande d'indemnisation au titre des prestations journalières du régime invalidité temporaire de la CNBF", entame l'employé. Avant de demander: "le montant de la dette (...) 32.215 euros étant supérieur à celui des indemnités, je vous remercie de bien vouloir me donner tout accord qui permettrait l'affectation de la somme concernée".

Pire, toujours selon le Canard, à cette dette auprès de la CNBF il faut désormais en ajouter une autre, auprès de l'URSAAF cette fois. Maître Garrido devrait ainsi également 6.113 euros à l'organisme collecteur correspondant à une "taxation d'office" suite à un manquement à sa "déclaration de revenus professionnels et de (ses) cotisations personnelles obligatoires 2016". Des rappels qui auraient été effectués par l'URSAAF en mars 2016 et le 28 septembre 2017.

"Faux", répond en substance Raquel Garrido à l'hebdomadaire. Contactée par Dominique Simonnot elle assure ainsi que ces "documents sont caduques ou erronés". Démenti réitéré auprès de l'AFP, par un texto dans lequel "l'oratrice nationale" de la France insoumise pointe plus précisément qu'"il était totalement faux de dire qu'(elle) n'avai(t) jamais payé de cotisations ou de droits de plaidoiries depuis six ans, c'est-à-dire depuis (s)a prestation de serment".

Confirmant implicitement un retard, elle assure par ailleurs être "à jour de (s)es obligations déclaratives de 2015 depuis des mois". Et affirme être également en règle pour "tous (s)es paiements URSAAF" 2016. La suite au prochain épisode?

Auteur(s): PP


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


Epinglée par "Le Canard enchaîné", Raquel Garrido dément.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-