Gaspard Gantzer lance son mouvement politique avec la mairie de Paris en ligne de mire

"Parisiennes, Parisiens"

Gaspard Gantzer lance son mouvement politique avec la mairie de Paris en ligne de mire

Publié le :

Samedi 09 Juin 2018 - 15:31

Mise à jour :

Samedi 09 Juin 2018 - 15:47
"Parisiennes, Parisiens", c'est le nom donné par Gaspard Gantzer au mouvement politique qu'il a lancé jeudi. Bien qu'il s'en défende, il pourrait s'agir d'une déclaration de candidature à la mairie de Paris.
© JOEL SAGET / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

L'objectif est presque clairement affiché: l'Hôtel de Ville de Paris. L'ancien conseiller en communication de François Hollande,, a lancé jeudi 7 au soir son mouvement "Parisiennes, Parisiens" avec pour ambition de ravir à Anne Hidalgo le poste de maire de la capitale.

L'annonce de ce lancement a été faite par la voie d'un communiqué de presse diffusé sur son site internet suite à une réunion non publique et sans journalistes. "Trop souvent, nous regardons notre ville et nous nous disons que nous pourrions retrouver une forme d'audace", souligné Gaspard Gantzer. Et d'ajouter: "Il faut rendre son honneur à Paris, comme l'a fait Bertrand Delanoë en son temps". Bertrand Delanoë dont il a été un temps le porte-parole.

Lire aussi - Quand Gaspard Gantzer raconte l'aveuglement de François Hollande face à l'ambition d'Emmanuel Macron

D'ailleurs, le terme "Parisiennes, Parisiens" était utilisé par Bertrand Delanoë dans ses discours, comme le souligne Le Monde. Un hommage? "C'est un clin d'œil à Paris avant tout. Une adresse à toutes les Parisiennes et Parisiens qui comme nous souhaitent débattre de l'avenir de leur ville", a répondu Gaspard Gantzer au JDD qui l'a interrogé sur le sujet.

Voir - Municipales: LREM pourra soutenir des listes emmenées par des candidats LR ou PS

Un communiqué sous forme de manifeste qui tire à boulets rouges sur l'actuelle maire de Paris. "Les services publics pourraient être mieux organisés, les deniers publics mieux employés (...) les rues plus propres, les trottoirs mieux entretenus. Tout n'a pas été tenté à Paris en matière de logements, de mobilité, de sécurité. (...) La réalité, c'est que des parti pris hâtifs se sont révélés improductifs", tance le texte.

"Notre ambition: que Paris fasse de nouveau rêver et retrouve ce souffle, si singulier, qui a fait d’elle une grande capitale mondiale, dynamique, créative, attractive, inclusive, solidaire et accueillante", écrit aussi Gaspard Gantzer, qui veut "se retrousser les manches".

Gaspard Gantzer a lancé un mouvement politique intitulé "Parisiennes, Parisiens".

Commentaires

-