Gilets jaunes et forces de l'ordre: après les violences, la guerre des cagnottes

Gilets jaunes et forces de l'ordre: après les violences, la guerre des cagnottes

Publié le :

Mardi 08 Janvier 2019 - 15:52

Mise à jour :

Mardi 08 Janvier 2019 - 16:26
© Geoffroy VAN DER HASSELT / AFP
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

La cagnotte Leetchi soutenant Christophe Dettinger a été fermée après la polémique qu'elle a suscitée. En réaction, le président LR de la région PACA Renaud Muselier a décidé d'utiliser les mêmes moyens, en appelant aux dons pour les forces de l'ordre blessées. Les deux cagnottes ont très rapidement réuni des milliers de donateurs près de 200.000 euros.

Après les pétitions, les cagnottes sont devenues des instruments du débat autour de la crise des gilets jaunes. En témoigne la clôture par Leetchi de celle visant à payer les frais de justice de Christophe Dettinger, le boxeur placé en garde à vue après qu'il s'en est pris à plusieurs gendarmes mobiles samedi 5.

Le site a décidé de la suspendre alors que celle-ci suscitait la polémique s'agissant de soutenir un homme qui s'en est pris aux forces de l'ordre. La maison-mère de Leetchi s'était interrogée sur la conformité d'une telle cagnotte à ses valeurs. Leetchi a finalement décidé de la suspendre, alors que la cagnotte approchait les 120.000 euros, largement de quoi financer des frais de justice.

Voir: Gendarmes agressés - la cagnotte pour l'ex-boxeur fermée face à la polémique

"Nos conditions générales d'utilisation proscrivent toute incitation à la haine ou à la violence. Compte tenu des actes reprochés à Christophe Dettinger, aucune autre utilisation de la cagnotte ne saurait être acceptée. Le transfert des fonds ne sera ainsi effectué que sur présentation de justificatifs", a expliqué la plateforme.

Signe que ces cagnottes ont pris une tournure politique, le président LR de la région Provence-Alpes-Côte-d'Azur Renaud Muselier en a lancé une mardi 8, mise en ligne sur le même site, mais pour les forces de l'ordre blessées lors de manifestations de gilets jaunes. Il assume un geste qui en plus d'être un soutien aux policiers et gendarmes, vise aussi à dénoncer l'appel aux dons "en faveur du voyou qui a attaqué nos forces de l’ordre".

"En dehors du caractère absolument amoral de cette démarche, qu’il convient de dénoncer, il est de notre devoir en tant qu’amoureux de la République de répondre à cette initiative", a écrit l'élu. En seulement quelques heures, ce mardi à 16h, celle-ci avait recueilli plus de 2.600 dons pour plus de 70.000 euros.

Lire aussi:

"Gilets jaunes": Renaud Muselier lance une cagnotte pour les forces de l'ordre blessées

La cagnotte du boxeur, "baromètre de la détestation" du gouvernement, estime Chenu (RN)

Agression de gendarmes: le succès de la cagnotte de soutien à l'ex-boxeur suscite des critiques

Des cagnottes Leetchi en soutien au "boxeur" gilet jaune ou aux forces de l'ordre ont réuni des centaines de milliers d'euros.


Commentaires

-