Gilets jaunes: Griveaux dénonce ceux qui s'infiltrent pour "tuer" des policiers

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Gilets jaunes: Griveaux dénonce ceux qui s'infiltrent pour "tuer" des policiers

Publié le 12/03/2019 à 10:19 - Mise à jour à 10:24
© LUDOVIC MARIN / POOL/AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Invité de la matinale de France inter ce mardi 12, Benjamin Griveaux a réaffirmé la légitimité de l'usage du LBD pour les opérations de maintien de l'ordre, notamment les manifestations de Gilets jaunes. Car les policiers et gendarmes font face à des éléments "infiltrés" dans les cortèges pour les "tuer", selon lui.

Certains seraient dans les manifestations de Gilets jaunes pour "tuer" des forces de l'ordre. C'est ce qu'a affirmé le porte-parole du gouvernement Benjamin Griveaux ce mardi matin sur France inter en dénonçant ceux qui "ne sont pas des manifestants, qui en ont simplement la couleur avec un gilet" et qui seraient "infiltrés".

Benjamin Griveaux était interrogé sur le moratoire demandé par des ophtalmologues de renom sur l'usage du lanceur de balles de défense (ou LBD) et "l'épidémie de blessures oculaires" causées par  l'usage de cette arme. Des lésions selon ces spécialistes très difficilement soignables.

Lire- LBD: des ophtalmologues réclament un moratoire sur son utilisation

"Tout emploi de LBD qui aurait été disproportionné au regard des moyens employés en face (par les manifestants) doit faire l'objet d'un signalement", a répondu le porte-parole du gouvernement, rappelant la procédure à suivre notamment sur le site de la police nationale. Puis de préciser que 160 enquêtes administratives et certaines "de nature judicaire" ont été ouvertes à ce stade. Jeudi 7 mars, le secrétaire d'Etat à l'Intérieur Laurent Nunez avait annoncé que 83 procédures sont en cours.

"Il y aura des sanctions qui seront prises s'il est avéré que la réponse est disproportionné", a réaffirmé le secrétaire d'Etat. "Néanmoins, je le redis aussi, les forces de l'ordre font face, parfois, à des personnes, qui ne sont d'ailleurs pas des manifestants, qui en ont simplement la couleur avec un gilet, et qui bien souvent vont infiltrer ces manifestations pour aller tuer des forces de l'ordre".

Puis de conclure: "il faut qu'ils (les policiers et gendarmes) aient une capacité d'y répondre", réaffirmant ainsi en filigrane la légitimité de l'emploi du LBD dans les opérations de maintien de l'ordre, et donc les actuelles manifestations de Gilets jaunes.

Plus de 13.000 tirs de lanceurs de balles de défense (LBD) ont été enregistrés depuis le début du mouvement des Gilets jaunes en novembre dernier. Au total 2.200 manifestants ont été blessés, pour certains très gravement avec plusieurs cas de coma (voir notamment ici), et près de 1.500 côté forces de l'ordre selon l'Intérieur. Le Défenseur des droits réclame pour sa part  l'interdiction du LBD dans l'arsenal du maintien de l'ordre depuis début 2018.

Lire aussi:

La police défend de nouveau le LBD après un autre incident à Paris

LBD: Castaner reconnaît les "bêtises" et pointe les manifestants qui "contribuent au désordre" (vidéo)

"Gilets jaunes": le Conseil de l'Europe appelle à "suspendre l'usage du LBD"

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


Benjamin Griveaux a réaffirmé la nécessité pour les forces de l'ordre de pouvoir utiliser le LBD en opération de maintien de l'ordre.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-