"Gilets jaunes": la liste des villes bloquées en Ile-de-France le 17 novembre (carte)

"Gilets jaunes": la liste des villes bloquées en Ile-de-France le 17 novembre (carte)

Publié le :

Mercredi 14 Novembre 2018 - 13:08

Mise à jour :

Mercredi 14 Novembre 2018 - 13:24
© PHILIPPE HUGUEN / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Des centaines de communes dont une trentaine en Ile-de-France devraient être le théâtre de blocages des "gilets jaunes" samedi 17 novembre. Toutefois il est difficile de savoir combien de ces appels se matérialiseront sur le terrain.

Les "gilets jaunes" appellent au blocage des routes à travers toute la France ce samedi 17 novembre. Un appel qui a reçu de nombreux échos sur les réseaux sociaux. Il est toutefois impossible de prédire quelle sera la mobilisation réelle puisqu'il n'y a pas de responsable établi de ce mouvement "citoyen", mais rien qu'en Ile-de-France, ce sont une trentaine de sites qui pourraient connaître des blocages, selon la carte dévoilée par les "gilets jaunes".

Paris fait bien sûr partie des cibles avec des blocages Porte Maillot et Porte de Bercy. Mais à travers toute la région sont indiquées également les communes suivantes: Villejuif, Thiais, Bonneuil-sur-Marne, Morangis, Chilly-Mazarin, Sainte-Geneviève-des-Bois, Fleury-Mérogis, Bretigny-sur-Orge, Melun, le péage de Saint-Arnoult, Rambouillet, Etampes, Fontainebleau, Nemours, Montereau-Fault-Yonne, Bray-sur-Seine, Nogent-sur-Seine, Romilly-sur-Seine, Etampes, Sézanne, Jay-le-Châtel, Fontenay-Trésigny, Coutevroult, Chauconin-Neufmontiers, Saint-Mard, Pontault-Combault, Cergy, Buchelay et Mantes-la-Ville.

Voir: Blocages - les "gilets jaunes" hors-la-loi le 17 novembre?

Ces annonces ne permettent cependant pas d'assurer que les blocages seront réels. Par ailleurs, peu de demandes de manifestations ayant été déposées en mairie ou préfecture, la plupart de ces rassemblements peuvent être considérés comme illégaux.

"Je le dis aux Français: vous avez le droit de manifester, bien sûr, mais il faut prendre ses responsabilités et respecter la loi", a averti Edouard Philippe sur RTL. "Si certains axes venaient à être bloqués et qu'on en a besoin pour faire passer les pompiers, les ambulances, ça mettrait en péril la sécurité des Français et bien entendu, on prendra les mesures qui s'imposent", a-t-il ajouté.

Lire aussi:

"Gilets jaunes" : "la loi s'applique", les blocages de routes seront sanctionnés, prévient Philippe

17 Novembre: Castaner menace, les "gilets jaunes" se préparent

"Gilets jaunes": le gouvernement n'acceptera aucun "blocage total" le 17 novembre, affirme Castaner

Les gilets jaunes ont annoncé bloquer une trentaine de villes d'Ile-de-France.


Commentaires

-