Gilets jaunes: "Nous avons été trop intelligents", juge le chef des députés LREM (vidéo)

Gilets jaunes: "Nous avons été trop intelligents", juge le chef des députés LREM (vidéo)

Publié le :

Lundi 17 Décembre 2018 - 10:58

Mise à jour :

Lundi 17 Décembre 2018 - 11:09
© Philippe LOPEZ / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Le président du groupe LREM à l'Assemblée nationale Gilles Le Gendre a jugé ce lundi matin que la majorité et l'exécutif se sont probablement montrés "trop intelligents" dans la façon d'expliquer les réformes aux Français. Une déclaration qui a entraîné de nombreuses critiques en mépris de classe.

Le dérapage ne risque pas d'améliorer l'image d'un exécutif et d'une majorité souvent qualifiés de "méprisants" à l'égard des citoyens et notamment des classes les plus modestes aux revendications portées par les gilets jaunes. Tentant un mea culpa sur la gestion de la crise, le patron des députés LREM Gilles Le Gendre a déclaré ce lundi 17 au matin que les membres de la majorité ont probablement été "trop intelligents" dans l'explication des mesures prises en faveur du pouvoir d'achat.

Evoquant sur Public Sénat les nombreux chantiers lancés depuis juin 2017, le député a déclaré refuser les critiques de ceux qui jugent que trop a été fait trop vite. Il a en revanche reconnu deux erreurs dans la pédagogie: "Nous avons insuffisamment expliqué ce que nous faisons. Et une deuxième erreur a été faite: le fait d'avoir probablement été trop intelligents, trop subtiles, trop techniques dans les mesures de pouvoir d'achat. Nous avons saucissonné toutes les mesures".

Voir: Hollande s'en prend à nouveau à Macron et sa méthode "méprisante pour certains"

Des propose interprétés par beaucoup comme l'affirmation que le peuple serait en colère car "trop bête" pour comprendre les mesures du gouvernement, et qui ont sans surprise provoqué un déchaînement de colère sur Twitter.

De son côté le président du groupe LREM à l'Assemblée nationale semblait assumer ses propos, au moins dans les heures qui ont suivi leur tenue. En effet, loin de corriger ce qui aurait pu être une erreur dans le choix des mots, Gilles Le Gendre a dans la foulée retweeté le passage en question.

Beaucoup d'internautes ont fait le lien avec la personnalité d'Emmanuel Macron, souvent taxé de mépris de classe à cause de sorties sur les "illettrés", les chômeur qui doivent "traverser la rue", les "fainéants" ou les "gaulois réfractaires". Son mea culpa de lundi 10 avait permis au président de la République de regagner quelques points dans ce domaine. Mais les propos de Gilles Le Gendre pourraient relancer ces critiques.

Lire aussi:

"Gilets jaunes": l'exécutif détaille ses mesures après une décrue de la mobilisation

Gilets jaunes: Macron convainc en apparence (sondage Odoxa)

Pour Gilles Le Gendre, une erreur de la majorité face aux gilets jaunes est "d'avoir probablement été trop intelligents, trop subtiles, trop techniques"


Commentaires

-