Glyphosate: le gouvernement français s'oppose au renouvellement de l'herbicide pour 5 ans

Contre

Glyphosate: le gouvernement français s'oppose au renouvellement de l'herbicide pour 5 ans

Publié le :

Dimanche 26 Novembre 2017 - 17:48

Mise à jour :

Dimanche 26 Novembre 2017 - 17:52
Les représentants des pays européens seront réunis lundi à Bruxelles pour voter pour ou contre la prolongation de l'autorisation d'utilisation du glyphosate, un herbicide tant décrié pour ses effets néfastes sur la santé. La France souhaite se mobiliser contre, estimant qu'une solution de remplacement viable est possible sur une durée plus courte.
© EMMANUEL DUNAND / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Le glyphosate, herbicide décrié car suspecté de provoquer le cancer, se retrouve sur la table lundi 27 à Bruxelles devant la Commission européenne pour une ultime séance de négociations par rapport à la prolongation d'autorisation de son utilisation dans l'agriculture. Autour de cette table? Tous les représentants des pays de l'UE, qui vont devoir voter pour ou contre une prolongation de cinq ans.

La France s'est positionnée sur le sujet. Ce dimanche 26, dans le JDD, Brune Poirson, secrétaire d’Etat auprès du ministre de la Transition écologique et solidaire Nicolas Hulot, a déclaré que, considérant les risques, le vote français sera contre.

En effet, si le gouvernement français juge "impossible un arrêt immédiat" de l'utilisation du glyphosate, il penche pour une sortie progressive, avec l'intervention de nouveaux partenaires, pour trouver un herbicide qui se substituerait "sans danger" au glyphosate. Mais cette sortie progressive est considérée comme possible sur une durée plus courte.

Lire aussi: glyphosate: faire avec ou sans, un dilemme pour les agriculteurs

"De nombreuses solutions existent, d'autres sont à améliorer, certaines encore à imaginer. Il faudra accompagner techniquement et économiquement les agriculteurs et mobiliser des moyens financiers publics et privés additionnels dans le cadre du plan d'investissement", est-il ainsi expliqué dans la tribune publiée dans le JDD.

Lire aussi: glyphosate: une nouvelle étude estime que l'herbicide n'est pas si dangereux pour la santé

Les agriculteurs seront donc fixés lundi. Et si les représentants des pays européens ne tombent pas d'accord, la Commission européenne tranchera. 

Le sort du glyphosate sera fixé lundi 27 à Bruxelles. La France a signalé vouloir voter contre le renouvellement de l'autorisation de l'herbicide pour 5 ans.

Commentaires

-