Gouvernement: découvrez le surnom (pas très sympa) dont est affublé Gérard Collomb

Gouvernement: découvrez le surnom (pas très sympa) dont est affublé Gérard Collomb

Publié le :

Lundi 06 Novembre 2017 - 16:50

Mise à jour :

Lundi 06 Novembre 2017 - 16:53
Le ministre de l'intérieur Gérard Collomb, est surnommé "son altesses sénilissime" dans les milieux préfectoraux rapporte le "Parisien" ce lundi. Sa qualité de doyen du gouvernement ne passerait pas auprès de certains.
© ludovic MARIN / AFP
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Un petit remaniement ministériel est attendu à la mi-novembre rapporte ce lundi 6 Le Parisien. En plus des spéculations, qui vont bon train, on apprend dans l'article qu'il y a quelques inimités dans le gouvernement et dans l'entourage proche des ministres.

En témoigne, le surnom, guère élogieux, dont certains, notamment dans les milieux préfectoraux, ont choisi d'affubler Gérard Collomb. En effet, le ministre de l'Intérieur est appelé, dans son dos, "son altesse sénilissime", référence au fait qu'il soitr, à 70 ans, le doyen du gouvernement devant Jean-Yves-Le Drian et Stéphane Travers. Le premier des deux n'est d'ailleurs pas épargné par les critiques.

En effet, à en croire le quotidien, on reprocherait à l'ancien ministre de la Défense une trop grande inaction depuis qu'il a rejoint le quai d'Orsay à la faveur de l'élection d'Emmanuel Macron. "Je mets du charbon dans les soutes. Je suis le second du président. A l'arrière-plan", confiait-il d'ailleurs il y a quelques semaines, semblant avoir pris le parti de la présence importante du président de la République sur la scène internationale.

Un fidèle d'Emmanuel Maceron souligne aussi dans l'article du Parisien que le chef de l'Etat se méfierait de Bruno Le Maire: "Emmanuel s'en méfie. Il sait que Le Maire n'a pas renoncé à ses ambitions élyséennes". Même chose pour Benjamin Griveaux dont la récente volonté de prendre la tête de La République en Marche n'aurait pas ravi Emmanuel Macron. "Quand on dit qu'on veut occuper tous les postes, ça peut énerver", précise un proche du président.

Gérald Darmanin, à l'inverse, aurait trouvé grâce aux yeux du président. Après l'avoir un temps "irrité", il serait désormais considéré comme "très bon", à tel point qu'il a été pressenti pour devenir le prochain porte-parole du gouvernement. Il a ensuite expliqué qu'il n'était pas candidat pour le poste. 

"Son altesse sénilissime" serait le surnom de Gérard Collomb.

Sur le même sujet, la rédaction vous propose:



Commentaires

-