Hausse Smic: la Prime d'activité n'augmentera que de 90 euros

Auteur(s)
La rédaction de France-Soir
Publié le 18 décembre 2018 - 15:52
Image
Photo prise le 22 Juin 2012 à Lille de bulletins de paie. Face à une croissance morose des salaires, l'Organisation de coopération et de développement économiques s'inquiète de leur stagnation, en par
Crédits
© PHILIPPE HUGUEN / AFP
La Prime d'activité n'augmentera que de 90 euros.
© PHILIPPE HUGUEN / AFP
Si il était déjà acté que la hausse du Smic annoncée le 10 décembre serait en fait une hausse de la Prime d'activité (et donc payée par le contribuable), "Le Parisien" annonce que le projet de loi ne prévoit qu'une hausse de 90 euros qui sera complétée par l'augmentation mécanique du salaire minimum au 1er janvier, qui ne doit rien à Emmanuel Macron.

La formule était pressentie dès l'annonce du président de la République le 10 décembre (voir ici l'article de France-Soir). Et selon une information révélée par Le Parisien, la prévision s'avère exacte: si l'augmentation du Smic se reposera bien sur la Prime d'activité, cette dernière n'augmentera pas de 100 euros. Elle se reposera sur la hausse automatique du Smic qui a lieu chaque 1er janvier –et donc Emmanuel Macron n'est pas à l'origine– pour dépasser les 100 euros promis.

Selon le journal qui a pu consulter le texte du projet de loi qui sera soumis mercredi 19 au Conseil des ministres, la Prime d'activité ne grimpera que de 90 euros pour les salariés déjà au salaire minimum. "Afin de mettre en œuvre la mesure de soutien au pouvoir d’achat annoncé par le Président de la République, le bonus individuel de la prime d’activité sera augmenté de 90€ au niveau du Smic". Pour rappel, le Smic devrait être augmenté d'environ 20 euros net par le mécanisme automatique de revalorisation du 1er janvier. Une hausse supérieure à la tendance de ces dernières années, qui permet donc au gouvernement d'avancer une hausse de "100 euros" sans augmenter la prime d'activité d'autant.

Interprétation subjective? Pas le moins du monde et pour cause: le texte de la proposition de loi lui-même le dit de manière explicite. "Ajouté à la revalorisation du smic qui entrera en vigueur au 1er janvier, la hausse dépassera les 100 euros supplémentaires pour un célibataire sans enfant" précise le texte dans une" transparence" qui parait presque étonnante pour un document législatif.

Lire aussi - Macron: 100€ de plus pour le Smic? Pourquoi c'est faux

L'annonce présidentielle avait été suivie par une période de floue embarrassante pour l'exécutif sur la nature exacte de la hausse et la date du début de la hausse des feuilles de paie. Un flottement qui avait fini par brouiller le message présidentiel et déclenché la colère d'Emmanuel Macron mardi 11 devant les députés LREM. "Les gens ont compris qu’ils allaient toucher 100 euros. Ils doivent voir ce qu’ils ont compris" avait tonné le président. Ils l'auront, ce qui ne cachera pas  cependant que la grande majorité de cette hausse sera in fine pris en charge par de la dépense publique.

Voir aussi:

Hausse de 100 euros: plus de salariés concernés, mais pas tous les smicards 

Hausse du Smic: faudra-t-il attendre juin?

Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don