Hébergement d'urgence: Cazeneuve défend le bilan du gouvernement

Hébergement d'urgence: Cazeneuve défend le bilan du gouvernement

Publié le :

Vendredi 23 Décembre 2016 - 17:39

Mise à jour :

Vendredi 23 Décembre 2016 - 17:42
©Benoit Tessier/Reuters
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP

-A +A

Lors d'une visite en centre d'accueil Emmaüs, Bernard Cazeneuve a défendu ce vendredi le bilan du gouvernement en matière d'hébergement d'urgence. Le Premier ministre a affiché son "engagement à poursuivre, jusqu’au dernier jour, une politique destinée à améliorer la situation des plus fragiles de nos concitoyens".

Le Premier ministre Bernard Cazeneuve a défendu ce vendredi 23 le bilan du gouvernement en matière d'hébergement d'urgence, lors d'une visite en centre d'accueil Emmaüs à Paris, à l'avant-veille de Noël. Le nouveau Premier ministre, arrivé à Matignon début décembre, a affiché son "engagement à poursuivre, jusqu’au dernier jour, une politique destinée à améliorer la situation des plus fragiles de nos concitoyens".

Sous le quinquennat de François Hollande, le nombre de places en hébergement d'urgence est passé "de moins de 80.000 en 2012 à 120.000 aujourd’hui", tandis que le nombre de logements "adaptés" a augmenté de 40%, à 220.000 places, a souligné l'ancien ministre de l'Intérieur dans son discours. Le Premier ministre, qui avait rencontré un peu plus tôt des pensionnaires et les responsables du centre d’hébergement Emmaüs Louvel-Tessier à Paris, a par ailleurs qualifié de "réussite" l'ouverture du centre d'accueil pour migrants à Paris.

"C'est le résultat de ce qu'est capable notre pays quand il met toutes ses forces en mouvement", a-t-il loué. "Notre modèle d’accueil doit nous permettre de faire face aux situations d’urgence migratoire", a encore dit M. Cazeneuve, répondant indirectement aux critiques venues notamment du Front national évoquant une "concurrence" entre réfugiés migrants étrangers et sans-domicile fixe ou mal logés français.

M. Cazeneuve a évoqué "la fierté de l'image que notre pays a donné de lui-même" dans le déplacement des migrants de la "jungle" de Calais vers les centres d'accueil et d'orientation (CAO) de tout l'Hexagone. Il a loué à plusieurs reprises le rôle des associations, citant Victor Hugo dans Les Misérables: "La vie, le malheur, l'isolement, l'abandon, la pauvreté, sont des champs de bataille qui ont leurs héros; héros obscurs plus grands parfois que les héros illustres".

 

Sous le quinquennat de François Hollande, le nombre de places en hébergement d'urgence est passé "de moins de 80.000 en 2012 à 120.000 aujourd’hui", a déclaré Bernard Cazeneuve.

Commentaires

-