Hépatite E: le nombre de cas explose, la charcuterie principal vecteur

De foie à foie

Hépatite E: le nombre de cas explose, la charcuterie principal vecteur

Publié le :

Mardi 11 Septembre 2018 - 16:21

Mise à jour :

Mardi 11 Septembre 2018 - 16:48
Le nombre de cas d'hépatite E recensés en France a explosé depuis 2002. Cette maladie principalement transmise par la viande de porc et potentiellement mortelle serait surtout mieux détectée.
©Nicolas Chauveau/Sipa
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

A peine 209 cas enregistrés en 2002 et quelque 76.000 en 2016. Le nombre de personnes atteintes d'hépatite E a augmenté ces dernières années en France de façon "exponentielle", rapporte l'Institut de veille sanitaire ce mardi 11 dans son Bulletin épidémiologique hebdomadaire.

Des chiffres impressionnants qui seraient cependant en grande partie dus à une meilleure connaissance de la maladie et à une évolution des méthodes pour la diagnostiquer avec succès. Ainsi, en 2002, les cas "autochtones" (résultant d'une contamination en France) apparaissaient comme marginaux. "Le nombre de cas diagnostiqués était faible et les connaissances sur son épidémiologie étaient limitées", note l'InVS. Mais "à partir de 2010, la disponibilité de tests diagnostiques sérologiques et moléculaires performants, avec un recours accru à des tests commerciaux, a entraîné une augmentation du nombre de personnes testées avec un nombre de cas autochtones dépassant très largement le nombre de cas importés".

Voir: Epidémie de choléra: quels sont les risques en France?

A l'échelle mondiale, l'hépatite E touche environ 20 millions de personnes chaque année pour un taux de mortalité estimé à un peu plus de 3% (44.000 décès en 2015) selon l'OMS. Elle se transmet essentiellement par l'ingestion d'eau contaminé, mais dans les pays industrialisés comme la France, ce sont certaines viandes qui en sont le principal vecteur.

Ainsi, dans l'Hexagone, c'est le porc qui en est le principal réservoir. Le génotype 3 de ce virus (90% des cas enregistrés chez l'homme en France) peut en effet être présent chez cet animal sans le rendre malade. Son cousin le sanglier ainsi que la viande de cerf sont également des vecteurs de la maladie dans une moindre mesure. Ce sont notamment les produits à base de foie crue qui sont les plus à risques. Il est donc recommandé de les cuire à cœur.

Lire aussi:

Hyperprotéinés et pauvres en sucre, des régimes mortels

USA: le Missouri devient le premier Etat à définir ce qu'est la viande

Une épidémie de rougeole exceptionnelle faute d'une vaccination suffisante

La viande de porc et notamment le foie est le principal vecteur de l'hépatite E.

Commentaires

-