"400.000 clandestins" en Seine-Saint-Denis selon Jordan Bardella, vraiment? (vidéo)

"400.000 clandestins" en Seine-Saint-Denis selon Jordan Bardella, vraiment? (vidéo)

Publié le :

Vendredi 24 Mai 2019 - 15:06

Mise à jour :

Vendredi 24 Mai 2019 - 15:39
© JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP/Archives
PARTAGER :

Victor Lefebvre

-A +A

Jordan Bardella a une nouvelle fois évoqué jeudi 23 le chiffre de 400.000 clandestins vivant en Seine-Saint-Denis, citant un rapport parlementaire. Si le chiffre est bien mentionné dans un texte, la tête de liste RN en dénature nettement le sens.

"Il y a 400.000 clandestins rien que dans le département" de Seine-Saint-Denis, a déclaré jeudi Jordan Bardella lors du dernier débat de la campagne européenne. Un chiffre qu'il évoque régulièrement ces dernières semaines.

Il faut dire qu'il est impactant puisqu'il représente l'équivalent de la population des Landes et contredit largement ceux précédemment avancés. Début 2018, Gérard Collomb évoquait 300.000 à 400.000 sans papier dans toute la France.

La tête de liste Rassemblement national aux européennes cite comme source un rapport parlementaire dévoilé il y a quelques jours. Le chiffre de "400.000 personnes en situation irrégulières" apparaît en effet dans celui des députés François Cornut-Gentille (LR) et Rodrigue Kokuendo (LREM), remis en mai 2018 et non cette année, mais au travers d'une analyse que Jordan Bardella n'a pas pris soin de préciser.

Voir: En Seine-Saint-Denis, Bardella (RN) parle "submersion migratoire" et islamisme

Le rapport en question, vaste, porte sur la situation générale de la Seine-Saint-Denis et l'action de l'Etat dans ce département sinistré socialement et économiquement. Les députés sont très critiques sur les techniques de recensement de la population, notamment des clandestins. Techniques qui selon eux ne permettent pas d'avoir une idée réelle de la situation et donc une politique adaptée.

Les pouvoirs publics "n’arrivent pas à les dénombrer. Selon les estimations des interlocuteurs rencontrés par les rapporteurs, ces personnes en situation irrégulière seraient entre 150.000, 250.000 personnes, voire 400.000", peut-on lire dans ce document

Ce chiffre de 400.000 illustre donc surtout le décalage entre les résultats obtenus par l'Insee et d'autres acteurs. Il relève de la possibilité autant que le celui de 150.000 selon le rapport qui précise bien que "la seule certitude est l’incertitude dans laquelle l’État est plongé concernant le chiffre d’étrangers en situation irrégulière en Seine-Saint-Denis". Le texte rapporte également que le ministère de l'Intérieur et le préfet s'entendent sur un chiffre "crédible" de 150.000 à 200.000 personnes.

Jordan Bardella a retenu unquement 400.000, chiffre qu'il expose par ailleurs au milieu d'autres, officiels eux: "122.000 demandes d'asiles, 262.000 titres de séjours, 50.000 mineurs isolés".

Par ailleurs, il déclarait sur le même sujet début mai que "la situation Seine-Saint-Denis préfigure peut-être ce que sera demain l’ensemble de l’Ile-de-France", point qui peut être critiqué aux yeux du rapport qui établit bien la particularité en la matière de la Seine-Saint-Denis, en raison de la présence de l'aéroport de Roissy "sas d’entrée de la France par l’aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle qui accueille chaque année 65 millions de passagers dont 35 en entrée sur le territoire".

Il n'est donc pas vrai de dire qu''"un rapport parlementaire nous a expliqué qu'il y avait 400.000 clandestins" en Seine-Saint Denis. Le rapport ne prétend même pas connaître le nombre exact. Et même si ce chiffre est évoqué, il n'est ni officiel, ni plus valable que celui de 150.000 en la matière.

Lire aussi:

Immigration: Hamon tacle un RN qui accueille "Bardella" mais pas "Mohammed" (vidéo)

Jordan Bardella affirme que 400.000 clandestins vivent en Seine-Saint-Denis.

Commentaires

-