Immigration: Laurent Wauquiez veut remettre en cause le droit du sol

Immigration: Laurent Wauquiez veut remettre en cause le droit du sol

Publié le :

Mercredi 18 Avril 2018 - 10:34

Mise à jour :

Mercredi 18 Avril 2018 - 10:39
© Handout / BFM TV/AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Les Républicains (LR) ont pour "objectif assumé" de "réduire l'immigration" et demandent la tenue d'un référendum sur le sujet, a déclaré ce mercredi leur président, Laurent Wauquiez. Ce dernier souhaite remettre en cause le droit du sol.

Laurent Wauquiez poursuit son offensive contre l'immigration, quitte à chasser sur des terres traditionnellement réservées à l'extrême droite. Ainsi, le patron des Républicains a affirmé ce mercredi 18 sur RTL qu'il comptait remettre "en cause le droit du sol".

Pour Laurent Wauquiez, l'équation est simple: l'immigration "est devenue un problème extrêmement lourd dans notre pays avec un problème d'intégration, de montée du communautarisme que tout le monde constate, et qui est lié à une réalité toute simple: on accueille trop d'immigrés par rapport à la capacité d'intégration de notre pays". Et d'ajouter: "2017, première année d'Emmanuel Macron: la France a délivré 260.000 titres de séjours. C'est un record depuis 43 ans. Si rien ne change sur la durée du quinquennat, il y aura un million d'immigrés en plus dans notre pays".

Lire aussi - LR: Wauquiez ou l'opposition tous azimuts à Macron

D'autant que selon le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes, le projet de loi asile et immigration actuellement défendu par le gouvernement devant le Parlement ne "permet pas de réduire l'immigration".

Donc Laurent Wauquiez a donc des propositions à faire. "La première proposition que je souhaite porter à l'échelle de la France, (...) c'est que si les parents sont de façon irrégulière en France, ça ne peut pas conduire au droit du sol", a-t-il déclaré. Le chef de file des Républicains a pris l'exemple de Mayotte, où il affirme que "des immigrés clandestins (...) rentrent en France en se disant «si mes enfants naissent en France, ils auront la nationalité»". "Oui je remets en cause le droit du sol, je considère aujourd'hui qu'il est détourné", a-t-il martelé.

Voir - Loi asile et immigration: Ferrand menace les députés LREM "frondeurs"

Une affirmation sur le droit du sol du chef de file de LR pas tout à fait exact puisque selon la loi française, l'acquisition de la nationalité française est soumise sous certaines conditions, notamment depuis combien d'années l'enfant vit en France s'il n'est pas encore majeur. 

Laurent Wauquiez réclame également la fin des régularisations d'étrangers qui sont entrés illégalement sur le territoire et souhaite l'organisation d'un référendum sur l'immigration, estimant que "Le débat est suffisamment important pour que les Français décident".

Les Républicains organisent d'ailleurs ce mercredi une convention thématique sur ce thème, alors que le projet de loi asile et immigration, auquel ils s'opposent, est en discussion à l'Assemblée.

Laurent Wauquiez souhaite remettre en cause le droit du sol.

Commentaires

-