Indépendance de la Catalogne: Manuel Valls et sa sœur Giovanna ne partagent pas le même point de vue

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Indépendance de la Catalogne: Manuel Valls et sa sœur Giovanna ne partagent pas le même point de vue

Publié le 23/10/2017 à 15:52 - Mise à jour à 16:01
© GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Giovanna Valls, petite sœur de Manuel Valls, a exprimé sa colère et son désaccord avec son frère sur l'indépendance de la Catalogne. Dimanche, elle lui a ainsi répondu sur Twitter et reproché son soutien au gouvernement espagnol.

Dans la famille Valls, je demande la fille. Giovanna Valls, petite sœur de Manuel Valls, n'est pas toujours de l'avis (politique) de son frère. Dimanche 22, elle l'a fait savoir sur Twitter en lui répondant dans un message en catalan (et en colère), faisant référence à leur histoire familiale.

L'ancien Premier ministre s'est toujours positionné contre l'indépendance de la Catalogne, qui serait "une folie" pour lui, comme il l'avait déclaré sur RMC début octobre. Car cela ne permettrait pas à la Catalogne de faire partie de l'Union européenne.

"Défaire l'Espagne, c'est-à-dire un Etat-nation (...), c'est défaire l'Europe. Et si on ouvre la boîte de Pandore, demain c'est le Pays basque, et après c'est le Pays basque français, et après c'est l'Italie du Nord, et après c'est la guerre", avait-il ainsi expliqué.

Dimanche, le député de l'Essonne a réaffirmé sa position, après que le Premier ministre espagnol Mariano Rajoy a annoncé vouloir reprendre les pouvoirs en appliquant l'article 155 de la Constitution, suspendant ainsi l'indépendance de la Catalogne.

"Nous devons soutenir la réponse de l'Etat démocratique espagnol", a écrit Manuel Valls sur Twitter, en deux messages: l'un en français et espagnol, l'autre en français et catalan.

Giovanna Valls est alors sortie de ses gonds: "Pour l'amour de Dieu! Pour grand-père Magi! Ce n'est pas démocratique et l'article 155 ne l'est pas non plus. Depuis quand a-t-on vu un truc aussi brutal que de réprimer les libertés", s'est-elle exclamée, faisant à demi-mots référence aux violences policières qui ont éclaté lors du référendum d'autodétermination.

Ces tensions mettent à mal l'unité familiale, qu'ils avaient pourtant toujours affichée dans les médias, notamment en 2015 quand Giovanna Valls s'était confiée publiquement sur ses problèmes de drogue. Ou même en mai dernier, quand Manuel Valls s'est fait copieusement insulter sur les réseaux sociaux après avoir apporté son soutien à Emmanuel Macron, et que sa sœur avait pris sa défense. 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


Manuel Valls s'est toujours positionné contre l'indépendance de la Catalogne.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-