INFO FRANCE-SOIR - Sénatoriales: le recours contre l'élection de Karoutchi déposé par des candidats LR

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

INFO FRANCE-SOIR - Sénatoriales: le recours contre l'élection de Karoutchi déposé par des candidats LR

Publié le 12/10/2017 à 15:41 - Mise à jour à 15:53
© Patrick KOVARIK / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Selon nos informations, au moins l'un des deux recours déposés suite aux élections sénatoriales dans les Hauts-de-Seine émanerait de candidats malheureux inscrits sur la liste de Roger Karoutchi.

INFO FRANCE SOIR - Le Conseil constitutionnel a publié vendredi 6 la liste des recours déposés suite aux élections sénatoriales du 24 septembre. Parmi les 11 contentieux recensés, deux concernent le seul vote dans les Hauts-de-Seine, où notamment Roger Karoutchi a été élu. Selon nos informations, au moins l'un d'entre eux trouverait son origine du côté des "déçus" du résultat qui étaient candidats... sur la liste LR menée par l'ancien secrétaire d'Etat de Nicolas Sarkozy.

Pas moins de quatre listes de droite étaient en lice pour ce vote: celle étiquetée LR menée donc par Roger Karoutchi et trois autres dissidente divers droite. Devancé d'une courte tête par l'une d'elles, la liste du sénateur sortant a ainsi vu un seul de ses membres être élu. Deuxième dans l'ordre d'inscription, Isabelle Debré -mariée au fils de- a ainsi échoué aux portes de sa réélection à un cheveu: 14 voix.

Au lendemain du scrutin un recours a été déposé. Selon une source proche du dossier contactée par France-Soir, ce sont donc des propres membres de la liste LR qui en seraient à l'origine. Ils auraient soulevé des soupçons d'irrégularité à Puteaux, la commune de Joëlle Ceccaldi-Raynaud (LR).

L'élue, maire depuis 2004 et auparavant conseillère générale des Hauts-de-Seine de 1989 à 2004, a été épinglée par le passé par Le Canard enchaîné et Mediapart  pour des soupçons d'évasion fiscale, sur lesquels l’Office central de lutte contre les infractions financières et fiscales (OCLIFF) est saisi depuis mi-2016.

Roger Karoutchi et Isabelle Debré, cités par Public Sénat, affirment pour leur part ne pas être à l'origine du recours ni connaître les requérants.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


Roger Karoutchi a été le seul représentant de sa liste a être élu aux sénatoriales 2017.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-