Jacline Mouraud demande aux gilets jaunes de quitter les ronds-points

Auteur(s)
La rédaction de France-Soir
Publié le 13 décembre 2018 - 20:41
Image
Jacline Mouraud, égérie inattendue de la contestation populaire du 17 novembre, à Bohal le 13 novembre 2018
Crédits
© DAMIEN MEYER / AFP
Jacline Mouraud a demandé aux gilets jaunes de quitter les ronds-points.
© DAMIEN MEYER / AFP
Jacline Mouraud a estimé ce jeudi qu’il faut délaisser les ronds-points au profit du dialogue avec le gouvernement. La porte-parole du mouvement des Gilets jaunes libres a demandé d'agir autrement.

Les divergences qui fracturent le mouvement des gilets jaunes sont de plus en plus visibles. Si certains, à l'image de Maxime Nicolle et de Priscilla Ludovsky continuent leurs appels à la mobilisation et à la manifestation samedi 15 à Paris, d'autres envisagent des actions différentes, tout en restant mobilisés.

A l'image de Jacline Mouraud, une des porte-paroles du mouvement des gilets jaunes dit "libres", qui a appelé les contestataires à quitter les ronds-points qu'ils occupent ce jeudi 19 sur RTL. "Aujourd'hui, il est temps d'arrêter d'être sur les ronds-points. On peut encore agir autrement", a-t-elle fait savoir.

Lire aussi - "Acte V" ou non ? Les "gilets jaunes" sous pression après l'attaque de Strasbourg

"Je ne pense pas qu'être au printemps sur les ronds-points en train de cueillir les marguerites ça va faire changer la politique du gouvernement. Il faut agir intelligemment et stratégiquement", a souligné Jacline Mouraud. Et d'jouter: "La porte est ouverte pour que l'on rencontre les membres du gouvernement, il faut que tout le monde prenne des rendez-vous pour le faire".

"La porte est ouverte pour que l'on rencontre les membres du gouvernement, il faut que tout le monde prenne des rendez-vous pour le faire", poursuit l'initiatrice du mouvement. Interrogée sur les théories complotistes largement alimentées par les gilets jaunes, dont Maxime Nicolle, sur internet depuis l'attaque du marché de Noël, Jacline Mouraud estime enfin que c'est "carrément abjecte".

Un jeune homme de 23 ans est décédé ce jeudi matin après avoir été percuté par un camion sur un rond point d'Avignon. C'est le sixième mort en marge du mouvement depuis son début, le 17 novembre.

Voir:

Gilets jaunes: l'impressionnant dispositif de sécurité pour protéger Macron

"Gilets jaunes": Macron défend sa crédibilité face aux Européens

Limoges: la rencontre en gilets jaunes et élus finit en bagarre générale (vidéos)

Dessin de la semaine

Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de FranceSoir est confirmée.

La newsletter FranceSoir

En vous inscrivant, vous autorisez FranceSoir à vous contacter par e-mail.