Mélenchon fait à nouveau face aux journalistes et les traite de "faussaires"

Mélenchon fait à nouveau face aux journalistes et les traite de "faussaires"

Publié le :

Mercredi 24 Octobre 2018 - 17:00

Mise à jour :

Mercredi 24 Octobre 2018 - 17:13
© FREDERICK FLORIN / AFP
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Jean-Luc Mélenchon n'a toujours pas calmé sa colère envers les journalistes depuis les perquisitions qui ont eu lieu au siège FI, à son domicile et chez certains de ses collaborateurs. Ce mercredi, au Parlement européen de Strasbourg, il s'en est à nouveau pris aux journalistes lors d'une conférence de presse.

C'est devenu une habitude pour Jean-Luc Mélenchon. Le leader de la France insoumise a donné une conférence de presse ce mercredi 24 à Strasbourg au Parlement européen. Sans grande surprise, la situation de son mouvement et les enquêtes préliminaires dont il fait l'objet ont été évoquées.

Et encore une fois Jean-Luc Mélenchon ne s'est pas montré tendre avec ses interlocuteurs, qualifiant d'ailleurs les journalistes de Radio France de "faussaires".

Interrogé sur ses comptes de campagne qui font l'objet d'une enquête préliminaire, le leader FI a répliqué: "Nous sommes persécutés. Beaucoup de nos amis sont très traumatisés. Je vous demande de le comprendre".

A voir aussi: Sexisme, fake news et "yeux crevés", la mise au point de Sophia Chikirou

Le député des Bouches-du-Rhône a ensuite lancé une nouvelle pique en direction des journalistes. "Moi vous me détestez et je peux le comprendre car je vous le rends bien".

L'insoumis a fait vent debout contre les opérations de police dont son mouvement a fait l'objet mercredi 17. Un article signé de la cellule d'enquête de Radio France a ensuite mis le feu au poudre, les journalistes pointaient alors du doigt les honoraires de Sophia Chikirou, soupçonnée de surfacturation sur ses prestations auprès de la FI lors de la campagne présidentielle.

Une journaliste de Radio France a ainsi demandé à Jean-Luc Mélenchon s'il accepterait de venir s'expliquer dans l'une de leurs émissions, encore une fois la réponse a été sans appel.

"Des explications, vous pouvez toujours courir, vous n'êtes pas un commissariat. (...) Je ne débattrai avec aucun d'entre vous car vous êtes malveillants et faussaires. (…) Peut-être que nous ferons la faveur à quelques uns d'aller nous expliquer. Mais certainement pas à la radio d'État". Les tensions entre Jean-Luc Mélenchon et les médias ne semblent pas prêtes de prendre fin.

A lire aussi:

"Sacré", Chikirou, enquête secrète, facturation: les intox de Jean-Luc Mélenchon

Propos de Mélenchon contre les journalistes: Radio France "porte plainte"

La popularité de Jean-Luc Mélenchon en chute libre depuis la perquisition à LFI

Jean-Luc Mélenchon a à nouveau fait face aux journalistes ce mercredi lors d'une conférence de presse.

Commentaires

-