Jean-Marie et Marine Le Pen ont passé un "moment plaisant" à l'hôpital

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Jean-Marie et Marine Le Pen ont passé un "moment plaisant" à l'hôpital

Publié le 28/06/2018 à 16:30 - Mise à jour à 16:45
© Jeff PACHOUD / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Jean-Marie Le Pen a multiplié les compliments envers sa fille dans un entretien à "Paris Match". Il l'a remercié notamment de lui avoir rendu visite à l'hôpital, le 17 juin dernier, et a amorcé une possible réconciliation.

Enterrée la hache de guerre entre le père et le fille? Jean-Marie Le Pen, récemment hospitalisé pour un état de fatigue général et des bronchites chroniques, serait sur la voie de la réconciliation avec sa fille Marine.

Le co-fondateur de l'ancien Front national, devenu désormais Rassemblement national, s'est confié à Paris Match sur la visite que Marine Le Pen lui a rendu à l'hôpital: "J'ai été heureux de sa venue. Malgré nos différends politiques, elle reste ma fille. Nous avons passé un moment plaisant. Je l'ai même trouvée en beauté. Elle est venue avec Mathilde et Jehanne, ses deux filles, et Nolwenn, la fille de Marie-Caroline".

Lire aussi: Marine Le Pen est allée voir Jean-Marie à l'hôpital

Concernant cette dernière, avec laquelle il est en froid depuis une vingtaine d'années après qu'elle a fait le choix de rallier Bruno Mégret avec son mari Philippe Olivier lors de la scission du Front, Jean-Marie Le Pen "espère vraiment" qu'elle viendra "avec son mari et ses sœurs" à la grande fête qu'il organise au manoir de Montretout, à Saint-Cloud, le 30 juin prochain pour ses 90 ans et les 86 ans de son épouse, Jany.

"Que voulez-vous… Je suis à l’âge des indulgences. J’ai le sentiment de la fuite du temps. Je rame contre le courant mais je sais qu’il finira par m’entraîner vers les rapides", a-t-il confié à l'hebdomadaire.

Du côté de la politique, Jean-Marie Le Pen a estimé que Marine Le Pen sera "portée" aux élections européennes de l'an prochain "par les événements" et les divisions de l'Union européenne sur la question migratoire. Il se dit "optimiste" sur le score du Rassemblement national, au scrutin européen de mai 2019.

Quant à sa petite-fille Marion Maréchal, si l'ancien président du Front national regrette qu'elle n'ait pas conservé le patronyme Le Pen, il se dit convaincu de son retour dans l'arène politique même si cette dernière s'en défend, pour l'instant.

 

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


"J'ai été heureux de sa venue", a expliqué Jean-Marie Le Pen au sujet de la visite que lui a fait sa fille à l'hôpital.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-