Jean Messiha ne sera pas sur Europe 1 mais le FN "sera représenté"

Jean Messiha ne sera pas sur Europe 1 mais le FN "sera représenté"

Publié le :

Mercredi 30 Août 2017 - 10:42

Mise à jour :

Mercredi 30 Août 2017 - 13:45
©Joel Saget/AFP
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

La direction d'Europe 1 a annoncé mardi renoncer à sa collaboration avec Jean Messiha, le controversé coordinateur de campagne de Marine Le Pen, notamment en raison de ses tweets xénophobes. Dénonçant une censure, celui-ci a annoncé qu'un autre membre du FN le remplacerait.

Le haut fonctionnaire FN Jean Messiha n'officiera finalement pas sur Europe 1. La radio a renoncé à l'intégrer à l'équipe de Christophe Hondelatte face à la polémique sur ses prises de positions xénophobes ou racistes, tout en minimisant le rôle qui devait être le sien.

Le vice-PDG de la radio Frédéric Schlesinger a assuré mardi 29 qu'il ne devait être qu'un simple "invité récurrent", évoquant un "quiproquo" et le fait que Christophe Hondelatte ait communiqué sur ce recrutement" comme si c'était acquis. On a échangé, et je lui ai dit que ce ne serait pas opportun, eu égard aux polémiques que lance monsieur Messiha, notamment par voie numérique".

Une référence à plusieurs tweets écrits par le coordinateur de la campagne de Marine Le Pen, notamment ceux où il avait qualifié l'Islam d'"incompatible avec la République" ou après l'attentat de Nice le fait que ne soient pas fichés S "5 millions de musulmans". " Il y a toujours de belles âmes qui interprètent de travers. Les gens qui me côtoient savent que j'aurais quand même du mal à être raciste", a-t-il rétorqué dans une interview accordée au Point.

Une pétition avait été lancée pour qu'Europe 1 renonce à cette collaboration qui faisait débat au sein même de la rédaction.

Jean Messiha comme Marine Le Pen n'ont pas manqué de dénoncer cette décision, "rideau de fer qui s'abat sur la pensée en France" ou "problème de la presse avec le pluralisme". Toutefois, l'intéressé a annoncé ce mercredi 30 sur Twitter que le FN serait bien représenté dans l'émission de Christophe Hondelatte avec un profil "plus confortable pour la bien-pensance", sans toutefois donner de nom.

Jean Messiha a dénoncé "rideau de fer qui s'abat sur la pensée en France".


Commentaires

-