Jeux vidéo: le Sénat crée un statut de joueur professionnel

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Jeux vidéo: le Sénat crée un statut de joueur professionnel

Publié le 02/05/2016 à 20:48 - Mise à jour le 03/05/2016 à 07:04
©Jaubert/Sipa
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP

-A +A

Le Sénat a adopté ce lundi un amendement permettant la création d'un statut de joueur professionnel salarié de jeux vidéo. Son contrat de travail sera un CDD dérogatoire d'un an minimum et de cinq ans maximum. Selon la secrétaire d'Etat au Numérique, Axelle Lemaire, 200 joueurs gagnent leur vie en France grâce aux compétitions de jeux vidéo.

Les sénateurs ont adopté ce lundi 2 un amendement du gouvernement au projet de loi numérique permettant la création d'un contrat de travail spécifique au joueur professionnel de jeux vidéo. Ce statut de joueur professionnel salarié sera un CDD dérogatoire d'un an minimum et de cinq ans maximum, inspiré de celui utilisé dans le sport de haut niveau. Actuellement, les joueurs ont des contrats avec un autre intitulé de poste ou ont un statut d'auto-entrepreneur.

Selon la secrétaire d'Etat au Numérique, Axelle Lemaire, 200 joueurs gagnent leur vie en France grâce aux compétitions de jeux vidéo (contre un millier en Corée du Sud, le pays le plus en pointe), et 500.000 personnes participent régulièrement à des tournois physiques ou en ligne. Le projet de loi pour une République numérique, qui sera voté mardi 3 en première lecture au Sénat, prévoit d'autoriser tout en les réglementant les tournois de jeux vidéo. Le développement de ces événements en France est aujourd'hui freiné par le flou juridique qui les entoure car ils sont assimilés aux loteries et autres jeux de hasard, interdits sauf dérogation spécifique.

Les sénateurs ont voté un amendement du gouvernement pour assouplir l'organisation de ces compétitions. Ils ont notamment supprimé l'autorisation administrative, qu'ils avaient votée en commission, et qui prévoyait que les organisateurs de compétitions de jeux vidéos doivent bénéficier d'une "autorisation temporaire délivrée, après enquête, par le ministère de l'Intérieur". "Je ne crois pas qu'on menace la Nation en jouant aux jeux vidéo", a ironisé Axelle Lemaire.

Les compétitions de jeux vidéo représentent un marché mondial de 600 millions de dollars par an, en croissance de l’ordre de 30% par an. En France elles rassemblent quelque 850.000 pratiquants et plus de 4 millions de spectateurs annuels.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


En France, 500.000 personnes participeraient régulièrement à des tournois physiques ou en ligne de jeux vidéo.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-