Loup Bureau emprisonné en Turquie: "Monsieur Le Drian, ramenez mon fils" implore le père du journaliste

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Loup Bureau emprisonné en Turquie: "Monsieur Le Drian, ramenez mon fils" implore le père du journaliste

Publié le 13/09/2017 à 19:29 - Mise à jour à 19:32
©Capture d'écran Twitter/ @Gillesbruno
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Le journaliste français Loup Bureau, soupçonné de terrorisme, est en détention en Turquie depuis début août. Toutes les négociations ont à ce jour échoué pour le libérer. Son père, Loïc Bureau, a demandé à Jean-Yves Le Drian, en visite à Ankara jeudi, de revenir avec lui.

Loup Bureau, journaliste indépendant français, est placé en détention en Turquie depuis le 1er août dernier. Depuis le début, son père Loïc Bureau, ne cesse de se battre pour que cette détention arbitraire cesse et que son fils lui soit rendu.

Ce mercredi 13, à la veille du déplacement de Jean-Yves Le Drian à Ankara, Loïc Bureau a lancé un appel, s'adressant directement au ministre des Affaires Etrangères.

"Nous attendons avec espérance que Jean-Yves Le Drian revienne de Turquie avec un souvenir, mon fils Loup. Dès le début de l'affaire, les autorités diplomatiques m'avaient dit que plusieurs mois ce serait inacceptable. Ça l'était déjà pour moi dès le début, mais là on arrive à deux mois et si je prends la définition qu'on m'a donnée, on rentre dans l'inacceptable. S'il n'y a aucune évolution avec la visite du ministre, il va falloir changer de braquet. Il n'est pas question d'attendre cinq mois, ils doivent libérer mon fils", a-t-il déclaré, quelques jours après avoir eu des nouvelles de son fils par téléphone.

Le jeune homme de 27 ans, qui a notamment collaboré avec TV5 Monde, Arte ou le site Slate, avait été interpellé fin juillet à la frontière entre l'Irak et la Turquie, après que des photos le montrant en compagnie de combattants kurdes syriens des YPG (un mouvement considéré comme une organisation "terroriste" par Ankara) ont été trouvées en sa possession.

Fin août, une première demande de libération avait été refusée. Le président Emmanuel Macron avait prestement demandé à son homologue turc Recep Tayyip Erdogan une "libération rapide" du jeune homme. Même François Hollande avait activé ses "réseaux" à l'ambassade française et parmi les autorités turques pour faire bouger les choses. Mais ce mercredi soir, Loup Bureau était toujours en détention.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


Loup Bureau, arrêté fin juillet à la frontière entre l'Irak et la Turquie, est en détention depuis le 1er août.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-