Loup Bureau emprisonné en Turquie: "Monsieur Le Drian, ramenez mon fils" implore le père du journaliste

#FreeLoupTurkey

Loup Bureau emprisonné en Turquie: "Monsieur Le Drian, ramenez mon fils" implore le père du journaliste

Publié le :

Mercredi 13 Septembre 2017 - 19:29

Mise à jour :

Mercredi 13 Septembre 2017 - 19:32
Le journaliste français Loup Bureau, soupçonné de terrorisme, est en détention en Turquie depuis début août. Toutes les négociations ont à ce jour échoué pour le libérer. Son père, Loïc Bureau, a demandé à Jean-Yves Le Drian, en visite à Ankara jeudi, de revenir avec lui.
©Capture d'écran Twitter/ @Gillesbruno

Auteur : La rédaction de FranceSoir.fr

 
-A +A

Loup Bureau, journaliste indépendant français, est placé en détention en Turquie depuis le 1er août dernier. Depuis le début, son père Loïc Bureau, ne cesse de se battre pour que cette détention arbitraire cesse et que son fils lui soit rendu.

Ce mercredi 13, à la veille du déplacement de Jean-Yves Le Drian à Ankara, Loïc Bureau a lancé un appel, s'adressant directement au ministre des Affaires Etrangères.

"Nous attendons avec espérance que Jean-Yves Le Drian revienne de Turquie avec un souvenir, mon fils Loup. Dès le début de l'affaire, les autorités diplomatiques m'avaient dit que plusieurs mois ce serait inacceptable. Ça l'était déjà pour moi dès le début, mais là on arrive à deux mois et si je prends la définition qu'on m'a donnée, on rentre dans l'inacceptable. S'il n'y a aucune évolution avec la visite du ministre, il va falloir changer de braquet. Il n'est pas question d'attendre cinq mois, ils doivent libérer mon fils", a-t-il déclaré, quelques jours après avoir eu des nouvelles de son fils par téléphone.

Le jeune homme de 27 ans, qui a notamment collaboré avec TV5 Monde, Arte ou le site Slate, avait été interpellé fin juillet à la frontière entre l'Irak et la Turquie, après que des photos le montrant en compagnie de combattants kurdes syriens des YPG (un mouvement considéré comme une organisation "terroriste" par Ankara) ont été trouvées en sa possession.

Fin août, une première demande de libération avait été refusée. Le président Emmanuel Macron avait prestement demandé à son homologue turc Recep Tayyip Erdogan une "libération rapide" du jeune homme. Même François Hollande avait activé ses "réseaux" à l'ambassade française et parmi les autorités turques pour faire bouger les choses. Mais ce mercredi soir, Loup Bureau était toujours en détention.

Auteur : La rédaction de FranceSoir.fr

 
Loup Bureau, arrêté fin juillet à la frontière entre l'Irak et la Turquie, est en détention depuis le 1er août.

Commentaires

-