Julien Sanchez, maire FN de Beaucaire, supprime les repas de substitution dans les cantines

Julien Sanchez, maire FN de Beaucaire, supprime les repas de substitution dans les cantines

Publié le :

Lundi 08 Janvier 2018 - 15:00

Mise à jour :

Lundi 08 Janvier 2018 - 15:06
© JEFF PACHOUD / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Chaque lundi les écoliers de la ville de Beaucaire, dans le Gard, mangeront du porc et ce quelle que soit leur appartenance religieuse. Julien Sanchez, le maire FN de la ville, a expliqué ce lundi qu'il mettait fin aux menus de substitution pour des raisons financières mais aussi dans un soucis de laïcité.

"Nous mettrons du porc chaque lundi dans nos cantines", a expliqué Julien Sanchez ce lundi 8 dans un interview à Valeurs Actuelles. Le maire Front national de la ville de Beaucaire, dans le Gard a pris cette décision pour éviter, dit-il, le "grand-remplacement du porc à la cantine".

Des raisons financières ont aussi été évoquées: la suppression des repas de substitution qui étaient servis les jours où le porc était prévu au menu fera faire des économies à la municipalité. De plus, le jeune maire se veut défenseur des éleveurs porcins "qui sont en difficulté en ce moment". Il a ainsi ajouté que sa ville voulait soutenir les agriculteurs français.

A voir aussi: Sarthe: à la cantine scolaire, pas de substitution à la viande de porc

Mais pour Julien Sanchez, le plus important dans cette mesure est la sauvegarde de la laïcité dans l'école de la République et le bien être des enfants.

"C'est une intrusion du religieux dans l'enceinte des établissements scolaires", a-t-il affirmé à propos des élèves qui ne mangeaient pas de porc. Selon lui les personnes favorables aux menus de substitution cèdent à des "revendications purement communautaristes".

Le maire veut aussi éviter un "apartheid" entre les enfants. "Je me suis aperçu que depuis la mise en place de ces repas de substitution par l'ancienne municipalité, les enfants musulmans mangeaient sur des tables à part. Sans doute par souci d'organisation, ces enfants étaient séparés des autres", une situation inacceptable pour Julien Sanchez qui dit ne pas craindre les recours à la justice qui pourraient être mis en œuvre par les opposants à cette décision.

Le maire Front national a enfin expliqué que si certains enfants ne voulaient pas manger de porc, ils pouvaient ne pas manger à la cantine les lundis.

Julien Sanchez a annoncé ce lundi que les repas de substitution étaient supprimé dans sa ville, Beacaire, les enfants auront le choix entre manger du porc ou manger ailleurs le lundi.

Commentaires

-