La campagne de Macron piratée par des hackers russes, qui sont les Fancy Bears?

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

La campagne de Macron piratée par des hackers russes, qui sont les Fancy Bears?

Publié le 25/04/2017 à 13:57 - Mise à jour à 14:12
©Capture d'écran Fancy Bears
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Selon la société de sécurité informatique Trend Micro, la campagne d'Emmanuel Macron aurait bel et bien été la cible de hackers. C'est le groupe Fancy Bears, accusé par les autorités américaines d’être lié au GRU (le renseignement militaire russe), qui en serait à l'origine.

La campagne d'Emmanuel Macron aurait bel et bien été visée par des hackers russes: c'est la conclusion d'un rapport rendu ce mardi 25 par la société de sécurité informatique Trend Micro. Dans ce document d’une quarantaine de pages, elle accuse le groupe Pawn Storm, plus connu sous le nom de Fancy Bears, APT28 ou encore Sofacy d'être à l'origine de plusieurs piratages informatiques. D'après les derniers éléments divulgués, ces pirates russes auraient tenté de créer de faux sites ressemblant à celui d'En Marche! dans le but de piéger des collaborateurs et de recueillir leurs données (mot de passe, adresse mail). Mais suite à cette information, les équipes d'Emmanuel Macron ont assuré qu'aucune adresse mail n'avaient été hackée de cette manière.

Pour rappel, ce groupe de hackers est accusé par les autorités américaines d’être lié au GRU, le renseignement militaire russe. Et selon elles, Moscou aurait la volonté d'influencer les scrutins des pays occidentaux grâce à ce genre de piratages dans le but de faire élire des candidats qui auraient des positions favorables à la Russie.

Ce n'est d'ailleurs pas la première fois ces derniers mois que le groupe Fancy Bears fait parler de lui. En octobre dernier, il a été accusé d'avoir été à l'origine du piratage de la campagne d'Hillary Clinton. Les membres de ce groupe auraient notamment hacké des mails du Comité national démocrate (DNC) et certains du directeur de campagne de la candidate, John Podesta.

Ils sont également soupçonnés d'être derrière le piratage de l'agence mondiale antidopage (AMA). Ils auraient mis en ligne des documents internes à l'organisme concernant quatre athlètes américaines ayant participé aux Jeux olympiques de Rio: la gymnaste Simone Biles, les joueuses de tennis Venus et Serena Williams et la basketteuse Elena Delle Donne. Les documents attestaient de la prise de produits interdits par ces sportives.

En parallèle, ils seraient également derrière l'attaque subie par la chaîne TV5 Monde, en avril 2015. Ce jour-là, 12 chaines du groupe avaient été mises hors service.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


Le groupe est soupçonné de liens avec les services de sécurité russes.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-