La justice donne raison à Robert Ménard sur les affiches polémiques de Béziers

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

La justice donne raison à Robert Ménard sur les affiches polémiques de Béziers

Publié le 21/11/2018 à 18:01 - Mise à jour à 18:09
© SYLVAIN THOMAS / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Le tribunal administratif a donné raison ce mercredi au maire de Béziers Robert Ménard, concernant l'affaire des affiches polémiques sur la ligne de TGV Hérault. Plusieurs associations féministes avaient dénoncé une apologie de la violence faite aux femmes.

Les affiches polémiques de Robert Ménard n'étaient pas illégales, ou du moins pas selon les motifs invoqués par les associations féministes. Le tribunal administratif de Montpellier a débouté plusieurs d'entre elles dont Osez le féminisme et Les Chiennes de garde qui avait porté en justice une affiche montrant une femme ligotée sur des rails, hurlant de terreur à l'approche d'un train, avec le slogan: "avec le TGV, elle aurait moins souffert".

Elles avaient dénoncé une apologie de la violence faite aux femmes, notamment en écho à un tragique fait divers. Six mois avant que ces affiches soient placardées, en décembre 2017, un homme avait tué sa compagne de 34 ans en l'attachant sur les voies à l'approche d'un train, avant de se suicider.

Voir: Violences contre les femmes - nouvelle campagne d'affichage polémique à Béziers

Saisi en référé, la justice avait refusé d'ordonner le retrait des affiches en urgence. Mais la mairie de Béziers les avait finalement retirées elle-même, estimant qu'elles avaient rempli leur rôle en attirant l'attention des médias et des pouvoirs publics sur la question de la ligne de TGV Hérault. Elle avait assuré ne pas avoir eu connaissance de ce fameux drame.

L'affaire n'en demeurait pas moins entre les mains des juges administratifs. Ce mercredi, le tribunal administratif a rendu sa décision. Il a jugé que même si ces affiches relevaient "d’un humour douteux et provocateur", elles ne constituaient pas "une promotion des violences faites aux femmes" et avaient pour objectif "de promouvoir la présence d’une ligne TGV à Béziers, qui est un objectif d’intérêt général".

Lire aussi:

Affiches polémiques à Béziers: Rossignol dénonce Ménard le "récidiviste"

Béziers: Robert Ménard interdit la chicha au nom du "vivre-ensemble"

Outrage sexiste: première condamnation après la création du délit

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


Les affiches de Robert Ménard avait fait polémique.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-