La mairie de Paris change de position sur le travail dominical

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

La mairie de Paris change de position sur le travail dominical

Publié le 18/10/2016 à 12:20 - Mise à jour à 13:12
©Bertrand Guay/AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Fervente opposante à la loi Macron et à ses zones touristiques internationales (ZTI), la maire de Paris Anne Hidalgo a revu ses positions. Elle souhaiterait autoriser les commerçants de la capitale à travailler douze dimanches dans l'année.

La mairie de Paris s'est convertie au travail dominical à la surprise générale. Après avoir bataillé contre la loi Macron et ses zones touristiques (ZTI), Anne Hidalgo souhaiterait que les commerçants de la capitale puissent travailler douze dimanches l'année prochaine. La maire de Paris a l'intention de convaincre sa majorité. Il s'agirait de porter secours aux petits commerçants face aux grandes enseignes.

Cette année, ces commerçants parisiens ont déjà pu travailler 12 dimanches, le maximum autorisé par la loi Macron. La décision a été prise par le préfet, la capitale étant la seule municipalité de l'Hexagone à ne pas être décisionnaire sur la question.

Le sujet sera abordé et soumis au vote lors du prochain conseil de Paris du 7 au 9 novembre. "Nous faisons ce choix par pragmatisme, les zones touristiques internationales parisiennes bénéficient aux grandes enseignes et créent un effet de concurrence avec le petit commerce, surtout pendant les pics d'activité, avant Noël notamment", avait expliqué Mathias Vicherat, son directeur de cabinet. La mairie a souhaité compenser la baisse de consommation dont les magasins ont souffert depuis les attentats.

Cette décision a provoqué le mécontentement des alliés écologistes et communistes de la mairie de Paris qui espéraient profiter de la récupération du pouvoir cette année sur le travail des dimanches pour limiter le phénomène. Nicolas Bonnet, président du groupe communiste au conseil de Paris a réagi auprès du journal Les Echos:"Nous nous étions mis d'accord pour ne pas dépasser 7 dimanches. Le dimanche doit rester un jour de repos en famille, on va casser du lien social. Les mères de famille sont majoritaires dans le commerce."

La droite s'est réjouie de ce changement inattendu étant donné le combat mené par Anne Hidalgo contre le travail dominical. Pour Jérôme Dubus, la mairie a réalisé les bienfaits du travail dominical. "Le BHV a déjà crée 150 des 200 emplois promis. Les Galeries Lafayette vont générer 500 emplois. Et l'on voit que les accords sociaux sont bons avec des primes permettant de financer une garde d'enfants par exemple", a-t-il ajouté.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


Les alliés écologistes et communistes de la mairie de Paris espéraient profiter de la récupération du pouvoir cette année sur le travail des dimanches pour limiter le phénomène.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-