La ministre des Transports veut faire payer les poids lourds mais dit non à l'écotaxe

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

La ministre des Transports veut faire payer les poids lourds mais dit non à l'écotaxe

Publié le 05/07/2017 à 17:49 - Mise à jour à 17:54
© STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

La ministre des Transports Elisabeth Borne a annoncé dans un entretien aux "Echos" vouloir faire payer les camions sur certaines routes nationales, affirmant toutefois qu'il n'était pas question de rétablir l'écotaxe. L'objectif: financer l'entretien du réseau routier.

Elle souhaite prendre les choses en main. Dans un entretien accordé aux Echos ce mercredi 5, la ministre des Transports Elisabeth Borne a expliqué vouloir faire payer les poids lourds sur certaines routes nationales afin de financer l'entretien du réseau routier. "Nous ne pouvons pas poursuivre une politique des transports faite de promesses non financées, comme ce fut le cas ces dernières années", a-t-elle expliqué.

Toutefois, il n'est pas question de rétablir l'écotaxe, abandonné par le précédent gouvernement. Pour rappel, cette mesure avait été votée en 2009 sous le quinquennat de Nicolas Sarkozy avant d'être suspendue en octobre 2014 par l'exécutif face à la fronde des "bonnets rouges" bretons.  Elle avait ensuite été enterrée définitivement par Ségolène Royal lorsqu'elle était ministre de l'Environnement. 

Au cours de cette interview, la ministre des Transports a donc évoqué plusieurs pistes pour faire rentrer de l'argent dans les caisses de l'Etat. Elle a notamment rappelé que"certaines régions sont volontaires pour lancer des expérimentations et d'autres demandent à pouvoir créer, comme l'a fait le Grand Paris (en 2011), une taxe spécifique dédiée aux besoins en équipement". En parallèle, elle a également évoqué la possibilité de mettre en place des péages sur certaines sections de routes nationales "sans pénaliser les déplacements de proximité à l'instar de ce qui a été fait dans les Landes".

L'objectif pour l'Etat est de trouver un moyen de récolter les ressources nécessaires afin de financer les "près de 10 milliards d'euros de projets d'infrastructures annoncés".

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


La ministre des Transports Elisabeth Borne a expliqué ne pas vouloir rétablir l'écotaxe.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-