Lâché par LR, Serge Dassault souhaite l'investiture LREM pour les sénatoriales et se fait recaler

Lâché par LR, Serge Dassault souhaite l'investiture LREM pour les sénatoriales et se fait recaler

Publié le 12/07/2017 à 20:30 - Mise à jour à 20:31
© ERIC PIERMONT / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Serge Dassault, condamné pour "blanchiment de fraude fiscale", aurait sollicité l'investiture LREM pour les élections sénatoriales. Ce qui lui a été refusé.

Les temps politiques sont durs pour Serge Dassault, même si à 92, il ne compte pas lâcher son fauteuil au Palais du Luxembourg. Toutefois, rien n'est acquis. Ainsi, le sénateur LR de l'Essonne, élu depuis 2004, aurait, selon Mediapart, tenté d'obtenir l'accréditation de La République En Marche, le parti d'Emmanuel Macron, pour les prochaines élections sénatoriales.  

En effet, chez Les Républicains, on n'a pas souhaité reconduire le soutien à l'avioneur. Motif? Il aurait trop tarder à se manifester. "On ne savait toujours pas si Serge Dassault souhaitait se représenter ou non. C’était la dernière circonscription sans personne. Nous avons donc choisi Jean-Raymond Hugonet (maire sans étiquette de Limours-en-Hurepoix, NDLR.)", indique à Mediapart Jean-François Lamour, président de la commission d’investiture du parti de droite.

Simplement, LREM a opposé une fin de non-recevoir à la propostion de Serge Dassault. "J’ai refusé", a expliqué Jean-Paul Delevoye, invoquant que Serge Dassault "ne correspond pas aux critères" du parti de la majorité. Et pour cause, pour être candidat LREM, il faut, entre autres, posséder un casier judiciaire vierge et ne pas avoir eu de condamnation à une peine d'inéligibilité. 

Serge Dassault a été condamné en février dernier à cinq ans d’inéligibilité et à 2 millions d’euros d’amende pour "blanchiment de fraude fiscale" et "omission de déclaration de patrimoine par un parlementaire". En pleine affaire Fillon lors de la campagne à la présidentielle il avait signé au candidat de la droite de ne pas se retirer: "Sois candidat, même si tu es mis en examen: regarde, moi je m’en fous!". Cette fois, ça n'a pas marché. 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


PARTAGER CET ARTICLE :


Serge Dassault n'aura pas l'investiture LREM pour les sénatoriales.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-