LaRem en 2020 : des fuites à tous les étages

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

LaRem en 2020 : des fuites à tous les étages

Publié le 22/09/2020 à 10:53
© ludovic MARIN / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): FranceSoir

-A +A
Les résultats – catastrophiques – des six législatives partielles du week-end dernier, où aucun candidat LRM n’est qualifié pour le second tour, ont-ils achevé de mettre le feu aux poudres dans le parti présidentiel ? 
 
Le comité exécutif pour le moins houleux de lundi soir n’est somme toute qu’un épisode de plus. Il se tenait quelques heures après la démission du numéro 2 du parti, Pierre Person. 
 
Marcheur de la première heure, le député de Paris, affirme qu’il fait ce choix pour « donner un nouveau souffle » à un parti qui n’est selon lui plus assez dynamique et manque d’idées nouvelles. 
 
« Je me suis heurté à une organisation trop repliée sur elle-même et qui ne tient pas assez compte de ses « marcheurs », de ses élus locaux ou de ses parlementaires »
 
Dans la foulée, Pierre Person a appelé les autres membres de la direction à démissionner de leurs fonctions, sans pour autant quitter le parti. Lundi soir donc, la députée Aurore Bergé a lâché le porte-parolat (et accessoirement claqué la porte), tandis que son collègue Sacha Houlié se désengageait de la direction du parti – après une altercation avec le Secrétaire d’Etat au numérique Cédric O. 
 
Ambiance, ambiance…
 
Hémorragie à l’Assemblée 
 
Le « nouveau monde » aurait-il du plomb dans l’aile ? En remplacement de Pierre Person, le binôme formé par la juppéiste Marie Guévenoux et Jean-Marc Borello, un proche d’Emmanuel Macron, parviendra-t-il, toujours sous la houlette de Stanislas Guérini, à donner ce « nouveau souffle » ? 
 
La tâche s’annonce rude, aussi, pour le nouveau président du groupe des députés LRM, l’ancien ministre de l’Intérieur Christophe Castaner. Dans l’hémicycle, cette année 2020 a en effet été marquée par une véritable hémorragie : le groupe est passé de 314 députés en 2017 à 272 aujourd’hui, perdant au passage sa majorité absolue, et quelques têtes d’affiche comme Mathieu Orphelin et Cédric Villani. 
 
La fuite des adhérents
 
LaRem en ce moment, c’est un peu la fuite à tous les étages. Et cela commence par les fondations. 
 
Le site en-marche.fr a beau inciter à rejoindre les « 420753 adhérents de la République en Marche », il semble qu’en réalité le nombre d’encartés ait fondu comme neige au soleil. En juillet, une information du Canard Enchaîné dévoilait qu’il ne resterait plus que 20000 membres dans le parti, sachant qu’il suffit de renseigner un formulaire en ligne et de signer la charte du mouvement pour être considéré comme « adhérent ». 
 
Ce chiffre pourrait étonner. Pourtant, en décembre 2019, seuls 4,2% des adhérents (17820 personnes) avaient voté sur un sujet important, la réforme des statuts. Le signal d’alerte était évident.
 

Auteur(s): FranceSoir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


Stanislas Guérini doit remettre le parti présidentiel "en marche"

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-