Laurent Wauquiez autorise les transports gratuits pour les policiers dans sa région

Laurent Wauquiez autorise les transports gratuits pour les policiers dans sa région

Publié le :

Mardi 25 Octobre 2016 - 10:53

Mise à jour :

Mardi 25 Octobre 2016 - 11:24
Le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes a décidé d'accorder la gratuité du réseau TER aux policiers et gendarmes. Laurent Wauquiez souhaite sécuriser presque tous les trains.
©Nicolas Messyasz/Sipa
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Laurent Wauquiez, président de la région Auvergne-Rhône-Alpes et président par intérim des Républicains, a autorisé, suite à la demande du syndicat Alliance Police, les 20.000 policiers et gendarmes résidant dans sa région à emprunter son réseau TER gratuitement.  Le principal syndicat de policiers de France a fait cette requête afin de sécuriser les trains et le réseau TER de la région puisque Laurent Wauquiez a révélé que: "la délinquance a progressé de 27% en deux ans les TER, et notre région est la deuxième de France pour les signalements de radicalisation". Même si cette mesure coutera environ 500.000 euros chaque année à la collectivité territoriale le président de la région l'a justifié en disant: "il est temps de renverser la situation et la sécurité n'a pas de prix".

Laurent Wauquiez a également déclaré:"nous avons intérêt à ce qu'un maximum de policiers et de gendarmes empruntent nos TER. Cela offrira plus de sécurité aux voyageurs par une présence accrue. Dorénavant, il faudra savoir qu'un passager dans un train pourra être un policier et qu'il pourra avoir son arme de service (...) Le président de la région a affirmé: "Offrir la gratuité, c'est aussi une reconnaissance, un geste symbolique à l'égard des policiers et gendarmes".

Mais pour faire accepter cette motion Alliance Police a joué la carte de la sécurité ou plutôt de l'insécurité. En effet, Pierre Tholly, le secrétaire général du premier syndicat de policiers de France, a déclaré: "un policier reste du matin au soir, prêt à intervenir avec son arme de service, même en dehors de ses heures de service (...) C'est donc un message fort envoyé aux délinquants, il y aura désormais une présence policière constante dans les TER".

Le président par intérim des Républicains va également présenter en novembre, pour sa région, un plan de sécurité visant à installer la vidéosurveillance dans les écoles, les établissements publics, les TER et les gares entre autres.

 

Le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes, Laurent Wauquiez, considère que "la sécurité n'a pas de prix".


Commentaires

-