Le député LREM Bruno Questel lui-aussi menacé de mort (photo)

Le député LREM Bruno Questel lui-aussi menacé de mort (photo)

Publié le :

Mardi 08 Janvier 2019 - 12:37

Mise à jour :

Mardi 08 Janvier 2019 - 12:42
©JACQUES DEMARTHON / AFP
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Le député LREM Bruno Questel a reçu une lettre de menace de mort qui ressemble beaucoup à celle également reçue par son collègue Aurore Bergé. Les deux messages ont été envoyés à l'Assemblée nationale.

Le fond et la forme semblent correspondre avec les menaces également reçues par Aurore Bergé. Un autre député de la majorité, Bruno Questel, a reçu une lettre de menace de mort. C'est l'intéressé qui l'a fait savoir lui-même ce mardi 8 au matin sur son compte Twitter.

"Petite tapette à lunettes, protèges-toi bien toi et les tiens", fait savoir le message en préambule. Et de poursuivre: "Tu as déjà pris du plomb, mais cette fois-ci tu vas goûté au fusil d'assaut piqué lors de la manif". Cette remarque fait référence au fait que des coups de feu ont été tirés à la mi-décembre devant le domicile de Bruno Questel à Bourgtheroulde dans l'Eure. Quant au "fusil d'assaut piqué", le corbeau parle du HK G36 dérobé à une patrouille de force de l'ordre lors de l'acte 3 des Gilets jaunes à Paris et qui n'a toujours pas été retrouvé.

Lire aussi - La députée LREM Aurore Bergé menacée de mort (photo)

Le reste du message revient de façon surprenante sur les perquisitions qui ont eu lieu au domicile de Jean-Luc Mélenchon et de la France insoumise dans le cadre de l'enquête sur les comptes de campagne du candidat.

La fin de la lettre promet au député que le jour de sa mort arrive et lui promet "un attentat" qui "approche bientôt". La carte est signée d'un "A" cerclé, l'un des symboles les plus courants des mouvements anarchistes. Il pourrait toutefois s'agir d'une fausse piste au regard de l'insulte homophobe utilisée dans la première phrase. Les groupes anarchistes sont en effet très mobilisés dans la lutte contre l'homophobie. Il pourrait s'agir d'une volonté de brouiller les pistes.

"Au-delà de la lâcheté du procédé, le ou les auteurs semblent tout de même avoir quelques problèmes avec la République", a réagi le député sur son compte Twitter.

Aurore Bergé, députée LREM des Yvelines, a révélé lundi le contenu d'une lettre de menaces qu'elle a reçue à l'Assemblée nationale. L'auteur du courrier, à l'orthographe plus que douteux semblable à la lettre reçue par Bruno Questel, y fait part de son intention de la "décapiter" après lui avoir fait "la ch**te au fer chaud".

Voir:

un député LREM ciblé par une lettre raciste le menaçant de mort

 Un député LREM menacé de mort, il a reçu une balle par courrier (photo)

Le député LREM Bruno Questel a reçu une lettre de menace de mort.


Commentaires

-